Des bus franciliens bichonnés en respectant l'environnement

A. N.

— 

Ce nouveau centre de maintenance respecte 14 critères de certification HQE.
Ce nouveau centre de maintenance respecte 14 critères de certification HQE. — B. PLASSE

Ce nouveau centre technique de Bailly-Romainvilliers (77) a visé l'excellence environnementale. La régie de transports publics Transdev, qui opère majoritairement en grande couronne, a inauguré vendredi dernier cette nouvelle plate-forme de maintenance couplée à des bureaux. 500 bus seront rattachés au centre, qui peut accueillir simultanément 115 véhicules. Sur 2,7 ha, la construction et le fonctionnement des 2 500 m2 de bâtiments remplissent 14 critères de la certification Haute Qualité Environnementale (HQE) censée limiter les impacts sur l'environnement. Tout a été pensé dans les moindres détails.

Un bâtiment autonome
L'atelier est par exemple équipé d'une cuve de récupération des eaux de pluie de 120 m3. Sa capacité a été déterminée selon la pluviométrie des trois dernières années. « Un centre comme celui-ci utilise 19 000 m3 d'eau par an. Ce système nous en fournit au minimum 70 % », note Patrick Fleury, directeur des projets immobiliers à Transdev. L'eau est ensuite récupérée et réutilisée. Les besoins en eau chaude, le chauffage en hiver, et le rafraîchissement en été sont assurés par des pompes à chaleur réversibles et par 23 m2 de panneaux solaires installés sur le toit. Ici encore c'est l'autonomie qui fait la qualité environnementale. L'armature du bâtiment est en bois, matériau « vert » par excellence. Même le bitume des vastes parkings alentours provient à 100 % de matériaux recyclés. La certification HQE va aussi influer sur le quotidien. Ainsi, toutes les huiles vidangées seront récupérées et recyclées. Les bureaux ne sont pas en reste. Finis les gobelets en plastique, peinture à l'eau sur les murs, moquette sans colle, et un système automatique qui coupe le courant pendant la nuit. Au final le complexe qui doit à terme servir de modèle aura coûté 11 millions d'euros. Le surcoût HQE est chiffré à 3 millions d'euros soit 30 % du prix.