Blessés à coups de machettes

— 

Violences rares à Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne) dans la nuit de dimanche à lundi. Trois personnes ont été blessées, dont deux pour lesquelles le pronostic vital est engagé, à coups de machettes et de tessons de bouteille. Une rixe a éclaté au sein d'un groupe de squatteurs tunisiens. Trois agents de la police municipale sont intervenus, juste avant qu'une vingtaine de collègues de la police nationale interpellent une dizaine de personnes, dont certaines étaient en état d'ébriété. Selon la police nationale, les arrestations se sont déroulées « dans les conditions habituelles » et « sans violence particulière ». Selon le syndicat national des policiers municipaux (SNPM), les agents locaux ont été « agressés ». Une info démentie par la police nationale et la mairie. Le SNPM a annoncé vouloir saisir le parquet contre le maire (UMP) Henri Plagnol pour mise en danger de la vie d'autrui, car celui-ci refuse d'équiper les policiers municipaux de flash-balls.alexandre sulzer