pécresse en devient fan

— 

Changement de cap. La présidente du groupe UMP au conseil régional d'Ile-de-France, Valérie Pécresse, s'est dite favorable hier à l'entrée d'un maximum de communes franciliennes gérées par la droite dans le syndicat d'études Paris Métropole. Cette structure intercommunale, initiée par la Ville de Paris, est très largement dominée par la gauche. Sur 110 collectivités membres, seules quelques-unes sont dirigées par des maires de droite comme Sceaux ou Nogent-sur-Marne. Valérie Pécresse justifie sa nouvelle position par le fait que « les obstacles au projet du Grand Paris » sont « désormais levés ».a. S.