michou entre dans sa 80e année de champagne et de fête

Anthony Nataf

— 

Michou, prêt à célébrer son anniversaire.
Michou, prêt à célébrer son anniversaire. — S. ORTOLA / 20 Minutes

Du bleu, des bulles et des rires, Michou ne change pas. Dernière icône de Montmartre, précurseur des shows transformistes, sa joie et sa fantaisie n'ont pas pris une ride, alors qu'il fête aujourd'hui ses 79 ans. « J'en veux un peu à ma mère d'avoir fait l'appel du 18 juin dix ans avant le Général », plaisante t-il, attablé à la terrasse d'un café parisien. Michou aime toujours autant la vie et surtout, le champagne. Mais d'où lui vient ce goût pour ce breuvage ? « De mon palais ! lance t-il. C'est mon élixir de jouvence. Il y a deux choses qui me stimulent, ça et mon cabaret ». Car s'il fête ses « 80 piges » comme il dit, il célèbre aussi les 54 ans de « Chez Michou », véritable institution où il est présent tous les soirs. « Mon cabaret, c'est ma vie. Je regarde ma montre sans cesse, car la seule chose que j'attends, c'est qu'il soit 20 h pour accueillir les gens et voir le plaisir qu'ils ont à s'amuser » A l'occasion de son anniversaire, il invitera 80 personnes âgées du quartier à déjeuner au cabaret. Comme il le fait tous les mois en souvenir de sa grand-mère. Car sous le bleu de l'extravagance des folles nuits montmartroises, se cachent une simplicité et une générosité reconnues par son entourage. « Je n'ai jamais oublié que je suis un petit gars de Picardie. Je suis bien avec les gens simples et le plus beau cadeau que j'ai eu, c'est l'amitié. Je ne veux rien d'autre ».