Ferrara : procès très surveillé

©2006 20 minutes

— 

Le procès sous haute surveillance d'Antonio Ferrara alias « le roi de la belle » commence aujourd'hui devant la cour d'assises du Val-de-Marne

Célèbre pour ses deux évasions, l'homme âgé de trente-deux ans comparaît pour un braquage commis en juillet 1999 dans un bureau de poste de Joinville-le-Pont (Val-de-Marne)

En 1998, Antonio Ferrara profite d'une visite à l'hôpital pour prendre la fuite

Retrouvé en juillet 2002, il s'évade de la prison de Fresnes en mars 2003, à l'issue d'une opération commando spectaculaire, menée par des malfaiteurs lourdement armés

Il est arrêté une nouvelle fois dans un café parisien, en juillet 2003

Pour la justice, il n'est pas question de prendre le risque d'une nouvelle évasion

Des mesures de sécurité exceptionnelles ont donc été mises en place pour ces trois jours de procès