Perpétuité pour Bonnal

©2006 20 minutes

— 

Jean-Claude Bonnal a écopé de la peine maximale

Réclusion criminelle à perpétuité et vingt-deux ans de sûreté

Jugé devant la cour d'assises du Val-de-Marne pour deux séries de meurtres commis en 2001, « Le Chinois », braqueur multirécidiviste, a été condamné hier à 2 h du matin, après quatorze heures de délibéré

Les jurés examinaient également le cas de cinq coaccusés, qui ont écopé de peines allant de huit ans de prison à la réclusion criminelle à perpétuité

Ils étaient jugés pour un quadruple meurtre dans un bar-tabac à Athis-Mons et celui de deux policiers lors d'un braquage dans un pavillon du Plessis-Trévise, mais n'ont jamais mis en cause Bonnal, « par peur » de représailles

A l'énoncé du verdict, ce dernier a lâché : « Quatorze heures pour arriver à ça

» Il a toujours nié avoir participé aux crimes qui lui étaient reprochés