Bonnard inaugure le musée d'Art moderne renové

©2006 20 minutes

— 

Flambant neuf, le musée d'Art moderne (MAM) de la Ville de Paris sera inauguré ce soir, après deux ans de travaux pour sa mise en conformité

Il rouvrira demain au grand public

Le bâtiment avait été conçu en urgence pour l'Exposition universelle de 1937, en un peu plus d'un an

En 1998, la préfecture de police avait émis un avis défavorable à la poursuite de son activité

La Mairie avait donc dû engager des travaux de résistance au feu, de désamiantage et revoir les issues de secours

Les aménagements intérieurs et la muséographie ont entièrement été revus, et c'est Pierre Bonnard qui ouvre le bal des expositions temporaires, dans un immense hall circulaire

Les visiteurs découvrent ainsi pas à pas les quatre-vingt-dix toiles accrochées

Elles ont été prêtées par des collectionneurs du monde entier et « certaines n'ont été retrouvées que très récemment », indique une responsable du MAM

Nus, paysages et autoportraits se succèdent

Une salle présente aussi des photographies et ses agendas, sur lesquels il croquait les « esquisses préparatoires » de ses oeuvres

Le MAM propose aussi dès aujourd'hui un prologue à l'exposition de Pierre Huyghe, « Celebration Park », qui commencera le 10 mars

Elle partira ensuite pour la Tate Modern de Londres

Du côté des expositions permanentes, accessibles gratuitement, la Ville a acquis de nouvelles oeuvres en 2004

Plusieurs parcours, historique et contemporain, mêlent cubisme, fauvisme ou des mouvements « français » comme le Nouveau Réalisme

La Fée Electricité de Dufy trône à nouveau dans la salle d'honneur, et La Danse inachevée de Matisse toise La Danse de Paris

Magali Gruet