20 Minutes : Actualités et infos en direct
ATTENTION DANGERLes balcons parisiens sont-ils assez solides pour la cérémonie d’ouverture ?

JO de Paris 2024 : Existe-t-il un risque d’effondrement des balcons pendant la cérémonie d’ouverture ?

ATTENTION DANGERL’événement pourrait accueillir une affluence extraordinaire sur les balcons de particuliers qui longent la Seine
La cérémonie d'ouverture, prévue le 26 juillet 2024 sur la Seine, pourrait être un véritable risque pour les balcons parisiens, et leurs occupants. (Illustration)
La cérémonie d'ouverture, prévue le 26 juillet 2024 sur la Seine, pourrait être un véritable risque pour les balcons parisiens, et leurs occupants. (Illustration) - Florian Hulleu / Paris 2024 / AFP / AFP
Romarik Le Dourneuf

R.L.D. avec AFP

Tout le monde ne doit pas faire le grand saut pour les JO. Si la cérémonie d’ouverture grandiose prévue sur la Seine est maintenue, les balcons parisiens qui bordent le parcours des bateaux devraient être fleuris des familles, amis et invités des riverains.

Une affluence sans doute extraordinaire pour ces plateformes selon les professionnels de l’immobilier qui se demandent si toutes seront assez solides, et alertent sur de possibles risques d’effondrement ou de chutes à cause de garde-corps défaillants.

S’assurer que les balcons et garde-corps pourront supporter la charge

« C’est clairement un scénario qui risque d’arriver. Et il faut absolument s’assurer que les balcons puissent supporter le poids et surtout que les garde-corps soient parfaitement scellés pour éviter tout incident », explique le président de la Fédération nationale de l’immobilier (FNAIM) Grand Paris, Olivier Princivalle.

Retrouvez ici notre dossier JO de Paris 2024

Des chutes, parfois mortelles, soit en raison de garde-corps défaillants ou d’effondrements de balcons, jalonnent régulièrement les pages des faits divers. En 2016, quatre personnes avaient trouvé la mort après qu’un balcon se soit effondré lors d’une soirée dans un appartement à Angers.

Cette question a été soulevée il y a plusieurs semaines lors d’une des réunions préparatoires des JO chapeautées par la préfecture de police de Paris. « On les a alertés de ce sujet, en bon gestionnaire », explique Olivier Princivalle, assurant avoir évoqué le sujet aux côtés de l’Union des syndicats immobiliers (UNIS) .

Six kilomètres à vérifier

Les fédérations de professionnels de l’immobilier ont saisi l’ordre des Architectes pour les « aider à bâtir une note technique sur le sujet que la préfecture nous a demandé », explique Olivier Princivalle.

Pour l’instant, les zones d’immeubles de la capitale qui devraient peut-être faire l’objet d’une vérification ne sont pas établies.

« On pense a priori que la zone concernée devrait se concentrer sur les immeubles situés le long de la Seine. Et sur les 6 km, ça fait déjà pas mal », pronostique une source proche de la mairie de Paris.

En mai 2023, à Paris, deux personnes avaient été grièvement blessées après avoir chuté de leur balcon du 5e étage d’un immeuble situé dans le 13e arrondissement parisien, après qu’une partie du balcon se soit effondrée.


Sujets liés