20 Minutes : Actualités et infos en direct
SOCIÉTÉL’ancien chef des « Zouaves » toujours en garde à vue ce lundi

Ultradroite : Marc de Cacqueray, ancien chef des « Zouaves » toujours en garde à vue à Paris

SOCIÉTÉL’homme de 24 ans faisait partie des 39 membres d’ultradroite interpellés ce samedi à Paris
Le groupe des Zouaves Paris à Villepinte au meeting d'Eric Zemmour le 5 décembre 2021.
Le groupe des Zouaves Paris à Villepinte au meeting d'Eric Zemmour le 5 décembre 2021.  - MUNSCH FREDERIC/SIPA / SIPA
Romarik Le Dourneuf

R.L.D. avec AFP

Une menace annihilée ? Ce samedi, 39 membres de la mouvance d’ultradroite ont été arrêtés à Paris, dont une vingtaine d’individus fichés S, selon une source proche du dossier citée par l’AFP.

Selon l’agence de presse, sur les 39 hommes placés en garde à vue pour participation à un groupement en vue de commettre des dégradations, 38 ont été relâchés. En revanche, la garde à vue de Marc de Cacqueray-Valmenier, l’ancien chef du groupuscule « Zouaves », dissous en 2022 par le ministère de l’Intérieur, a été prolongée.

Une figure du GUD parmi les interpellés

Les 39 individus, tous nés entre mai 1995 et octobre 2006, ont été interpellés samedi alors qu’ils sortaient du cimetière de Charonne, dans le 20e arrondissement de la capitale, où ils rendaient hommage à l’écrivain d’extrême droite Robert Brasillach, fusillé à la Libération pour collaboration.

Parmi eux se trouvait notamment Gabriel Loustau, figure du GUD et fils d’un proche de Marine Le Pen et ancien candidat du Front National, Axel Loustau.

Déjà mis en examen et sous contrôle judiciaire

Déjà condamné et incarcéré ces dernières années, Marc de Cacqueray-Valmenier « fait l’objet d’une interdiction de paraître à Paris dans le cadre d’une information judiciaire à Bobigny », a rappelé le parquet.

Il est actuellement mis en examen et placé sous contrôle judiciaire dans l’affaire de l’agression de militants de SOS Racisme lors d’une réunion publique d’Eric Zemmour, président du mouvement d’extrême droite Reconquête, en décembre 2021.

Contacté par 20 Minutes, son avocat, Me Clément Diakonoff, n’a pas, pour le moment pas répondu à nos sollicitations.

Sujets liés