20 Minutes : Actualités et infos en direct
ça pousseLa première « forêt urbaine » de Paris sort de terre

Paris : La première « forêt urbaine » sort de terre, place de la Catalogne

ça pousseLes 470 arbres plantés dans cet espace autrefois très minéral du 14e permettront de « réduire la température de l’ordre de quatre degrés », a annoncé Anne Hidalgo
Anne Hidalgo, le 6 décembre 2023
Anne Hidalgo, le 6 décembre 2023 - Alain Jocard/AFP / AFP
Aude Lorriaux

A.L. avec AFP

Chênes de Bourgogne, Frênes d’Amérique, Anémones, Érables de Montpellier et Merisiers : plus de 470 arbres, d’espèces différentes, vont pousser dans les mois qui viennent sur la Place de la Catalogne, dans le 14e à Paris, transformant un rond-point minéral en une zone pleine d’arbres. Les premiers arbustes ont commencé à être plantés sur cet espace de 4.000 m2, dont la refonte totale représente un budget de 9,6 millions d’euros.

« La circulation sera coupée sur la moitié de la place et un espace en clairière, accessible aux Parisiennes et Parisiens, permettra de profiter pleinement de la fraîcheur de la forêt », annonce un dossier de presse concocté pour l’occasion. Car pour la maire de Paris, il y a urgence. « Il y a des températures qui dépassent déjà de 2,3 degrés l’ère préindustrielle, c’est énorme. Cela pose la question de notre survie, de l’habitabilité de nos villes, de la planète », prévenait l’édile en amorce de la présentation du plan climat de la ville, en novembre. La « forêt urbaine » place de la Catalogne permettra de « réduire la température de l’ordre de quatre degrés », explique Anne Hidalgo.

Trois autres « forêts » urbaines

Quid des autres « forêts urbaines » promises par l’exécutif ? Exit le projet à côté de la gare de Lyon et celui derrière l’Opéra. En revanche, la place du Colonel Fabien devrait accueillir 137 arbres et les études se poursuivent pour la place de l’Hôtel de Ville, qui verra bien le jour « après les Jeux » olympiques de 2024, a annoncé la maire mercredi. En deux parties autour des fontaines latérales, a-t-elle précisé.

Le projet le plus imminent après la place de la Catalogne concerne un terrain de 3,5 hectares qui longe la petite ceinture ferroviaire, entre la porte de Vincennes et la porte de Montreuil, appelé « Bois de Charronne », où seront plantés près de 2.000 arbres et 6.000 plants forestiers selon la mairie.

Sujets liés