20 Minutes : Actualités et infos en direct
LIVE« Attaque terroriste » à Paris : La mère de l'assaillant avait signalé son inquiétude fin octobre
live

Terminé

« Attaque terroriste » à Paris : La mère de l'assaillant avait signalé son inquiétude fin octobre

LIVERevivez avec nous les informations relatives à l’attaque au couteau et au marteau à Paris
Quelques heures après l'attaque terroriste à Paris entre le quai de Grenelle et le pont Bir Hakeim, sécurisation des lieux et arrivée de la police scientifique pour l'examen de la victime.
Quelques heures après l'attaque terroriste à Paris entre le quai de Grenelle et le pont Bir Hakeim, sécurisation des lieux et arrivée de la police scientifique pour l'examen de la victime. - CARON / Zeppeln SIPA
Xavier Moulinot

X.M.

L’ESSENTIEL

  • Un touriste allemand est décédé peu après 21 heures dans l’ouest de Paris sous les coups d’un assaillant armé d’un couteau et d’un marteau et connu des autorités françaises comme un islamiste radical. L’attaque a été qualifiée de « terroriste » par Emmanuel Macron.
  • Selon une source policière, le suspect est Armand Rajabpour-Miyandoab, un Français né en 1997 à Neuilly-sur-Seine dans les Hauts-de-Seine. Il serait suivi pour des troubles psychiatriques importants, « même troubles neurologiques », a détaillé Gérald Darmanin. Selon le récit du ministre de l’Intérieur, l’assaillant était samedi soir « manifestement prêt à tuer d’autres personnes ». Il aurait prononcé « Allah Akbar » à plusieurs reprises.
  • L’assaillant a été interpellé puis placé en garde à vue. Le Parquet national antiterroriste a indiqué se saisir, ouvrant une enquête pour assassinat et tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste et pour association de malfaiteurs terroriste criminelle.

A VOIR

A LIRE AUSSI


22h50

C’est la fin de ce live, merci de l’avoir suivi avec nous

20h23

Darmanin réclame que les autorités puissent « demander une injonction de soins »

Gérald Darmanin a réclamé dimanche soir que les autorités « puissent demander une injonction de soins » pour une personne radicalisée suivie pour troubles psychiatriques afin de prévenir des passages à l'acte comme celui de l'assaillant du pont Bir Hakeim.

Le ministre de l'Intérieur s'exprimait sur TF1 à l'issue d'une réunion à Matignon consacrée à la sécurité après cette attaque au couteau samedi soir qui a coûté la vie à un touriste germano-philippin et blessé un Britannique et un Français.

20h04

la mère de l'assaillant avait signalé son inquiétude fin octobre

Toujours selon le procureur antiterroriste Jean-François Ricard, la mère de l’assaillant, Armand Rajabpour-Miyandoab, avait signalé fin octobre son inquiétude sur son fils aux autorités. Elle s’inquiétait car il « se repliait sur lui-même », a rapporté Jean-François Ricard. Le Franco-Iranien de 26 ans était fiché pour radicalisation islamiste (FSPRT) après avoir été condamné à cinq ans de prison pour association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un acte de terrorisme, à la suite d’un projet d’action violente en 2016 dans le quartier d’affaires de la Défense, dans l’ouest de Paris.

19h51

L’assaillant a fait allégeance à Daesh dans une vidéo postée sur X

Le terroriste qui a tué à coups de couteau un touriste germano-philippin et blessé deux autres personnes, samedi soir à paris, avait fait « allégeance au groupe Etat islamique », indique le procureur antiterroriste Jean-François Ricard. Armand Rajabpour-Miyandoab avait posté une vidéo sur X avant de passer à l’acte.

19h26

Conférence de presse du procureur antiterroriste à 19h30

Le procureur antiterroriste Jean-François Ricard tient une conférence de presse à 19h30, a annoncé le parquet national antiterroriste (Pnat), chargé de l'enquête.

18h03

Pour Bardella (RN), la « faiblesse » du gouvernement « entraîne » ces morts

La « faiblesse » du gouvernement et la politique qu’il mène « entraînent ces morts » comme le touriste poignardé samedi soir à Paris, a accusé dimanche le président du Rassemblement national Jordan Bardella, demandant de « rouvrir le débat sur la rétention de sûreté ».

« Je déplore que les drames se répètent les uns après les autres avec systématiquement les mêmes situations, les même individus, les mêmes profils », a réagi Jordan Bardella sur BFMTV, depuis Florence (Italie) où il doit participer à un meeting du groupe parlementaire européen Identité et Démocratie.

17h14

Manuel Bompard de LFI appelle à « ne pas donner de signification politique générale »

Le coordinateur de La France insoumise, Manuel Bompard, a appelé dimanche à « ne pas donner de signification générale » à l’attaque au couteau à Paris par un islamiste atteint de troubles psychiatriques, y voyant d’abord l’acte « d’une personne qui est manifestement déséquilibrée ».

« Je propose de ne pas donner de signification politique générale aux actions insupportables d’une personne qui est manifestement déséquilibrée », a réagi sur LCI Manuel Bompard, en exprimant son « effroi » et son « émotion » après la mort d’un touriste germano-philippin samedi près du pont de Bir-Hakeim, non loin de la Tour Eiffel.

16h27

Scholz « bouleversé » après la mort du ressortissant allemand

Le chancelier allemand Olaf Scholz s’est dit dimanche « bouleversé » après l’attaque au couteau près de la Tour Eiffel, lors de laquelle un touriste germano-philippin a été tué par un Français connu pour islamisme radical et atteint de troubles psychiatriques.

« Je suis bouleversé par l’attaque terroriste à Paris qui a tué un Allemand et blessé plusieurs personnes », a écrit Olaf Scholz sur le réseau social X. « Nos pensées vont vers les blessés, les familles et les amis des victimes. Cela met à nouveau en lumière les raisons pour lesquelles nous devons lutter contre la haine et la terreur », a-t-il ajouté.

15h41

Trois personnes de l'entourage de l'assaillant en garde à vue

Trois « membres de l'entourage » de l'assaillant, un Franco-Iranien de 26 ans, sont actuellement en garde à vue, a indiqué dimanche le parquet national antiterroriste. L'assaillant, un homme tenant de l'islam radical et connu pour troubles psychiatriques, est toujours en garde à vue depuis son interpellation samedi soir, dans cette enquête ouverte notamment pour assassinat en relation avec une entreprise terroriste. Il s'en est également pris avec un marteau à deux autres personnes, un Britannique de 66 ans et un Français de 60 ans.

15h03

Berlin dénonce un « crime abominable » après la mort du ressortissant allemand

«L'attaque islamiste au couteau d'un jeune homme à la Tour Eiffel à Paris est un crime abominable. Nos pensées vont à la famille et aux amis de la personne tuée, ainsi qu'aux autres blessés de cet acte horrible », a déclaré Nancy Faeser, la ministre allemande de l'Intérieur, lors d'une interview au groupe de médias Funke.

14h02

Le procureur antiterroriste annonce une conférence de presse ce dimanche soir

Le procureur national antiterroriste Jean-François Ricard tiendra une conférence de presse dimanche à 19h30, a annoncé le parquet national antiterroriste dans un communiqué. La conférence se tiendra au tribunal judiciaire de Paris.

13h59

Macron demande à Borne de tenir une réunion sécuritaire cet après-midi

Une réunion sécuritaire se tiendra dimanche après-midi à Matignon autour d'Élisabeth Borne à la demande d'Emmanuel Macron. Sont convoqués à ce rendez-vous les ministres de l'Intérieur Gérald Darmanin, de la Justice Eric Dupond-Moretti et de la Santé Aurélien Rousseau. Dans la matinée, Emmanuel Macron s'est également entretenu avec sa Première ministre, Gérald Darmanin et le directeur général de la sécurité intérieure (DGSI), Nicolas Lerner, a précisé l'entourage du président.

13h21

Converti, radicalisé et « très instable »… Qui est le jeune assaillant ?

Le profil très inquiétant d’Armand R.-M., le Français d’origine iranienne auteur de l’attaque au couteau et au marteau à Paris, était déjà bien connu des renseignements intérieurs et de la justice. Retrouvez notre article ici.

13h04

Qui sont les victimes de l’assaillant fiché S ?

On fait le point sur les victimes de l'attaque terroriste qui a eu lieu ce samedi à Paris ici.

12h46

Les deux blessés « en bonne santé », selon le ministre de la Santé

«Les deux personnes blessées dans la deuxième phase d'attaque, avec un marteau de ce terroriste, sont aujourd'hui (dimanche) en bonne santé », a souligné Aurélien Rousseau, ministre de la Santé, sur France 3, en indiquant qu'il n'y avait « pas de pronostic vital » engagé les concernant.

11h30

Anne Hidalgo remercie les forces de l’ordre sur Instagram

«Une nouvelle attaque terroriste vient de frapper notre ville », a écrit Anne Hidalgo sur une story Instagram ce dimanche. La maire de Paris a remercié « les forces de police d’avoir réagi si rapidement et les Pompiers de Paris comme les services de secours d’avoir immédiatement pris en charge les blessés ». « J’adresse toutes mes pensées aux victimes ainsi qu’à leurs familles », a-t-elle poursuivi.

10h54

L'assaillant « ne pouvait plus supporter que les musulmans meurent »

L'assaillant, un Français né en 1997 et dont les parents sont iraniens, a été interpellé peu après l'attaque et placé en garde à vue. Il aurait dit aux policiers l'ayant interpellé qu'il « ne pouvait plus supporter que les musulmans meurent, tant en Afghanistan qu'en Palestine », selon l'AFP. Il aurait aussi déclaré qu'il « en voulait » pour « ce qui se passait à Gaza » et que la France serait « complice de ce que faisait Israël » là-bas, a précisé le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin lors d'un point presse sur les lieux de l'agression.

10h42

L'assaillant en lien avec les terroristes des attentats de Magnanville et de Saint-Etienne-du-Rouvray

Selon Le Parisien et BFTMV, l'assaillant était en lien avec les terroristes des attentats de Magnanville et de Saint-Etienne-du-Rouvray. En 2016, il comptait parmi ses amis Facebook Larossi Aballa, le tueur de l'attentat de Magnanville. Il avait également échangé la même année avec Adel Kermiche, l'un des deux terroristes de Saint-Etienne-du-Rouvray.

10h34

L'assaillant envisageait un « suicide by cops »

D'après BFMTV, l'assaillant aurait dit pendant son interpellation qu'il voulait mourir à la fin de son action. Il aurait envisagé un «suicide by cops» [«suicide par policier»], en poussant les forces de l'ordre à user de leur arme à feu pour tuer l'assaillant.

09h15

L'homme tué de nationalité allemande et philippine

L'homme de 23 ans qui a été tué samedi soir dans l'attaque au couteau et au marteau, près de la tour Eiffel à Paris, avait la double nationalité allemande et philippine, selon une source judiciaire. L'attaque a aussi fait deux blessés, une personne britannique de 66 ans et une personne française de 60 ans.

Sujets liés