20 Minutes : Actualités et infos en direct
EDUCATIONFace à la pénurie d’enseignants, Neuilly lance « son » recrutement

Neuilly-sur-Seine : Face au manque d’enseignants, la mairie lance « sa » campagne de recrutement

EDUCATIONUn coup de pouce au ministère de l’Education nationale, à condition que la priorité soit donnée à la ville des Hauts-de-Seine
Sur les seize écoles publiques de la ville de Neuilly-sur-Seine, il manque 4,5 équivalents temps plein. (Illustration)
Sur les seize écoles publiques de la ville de Neuilly-sur-Seine, il manque 4,5 équivalents temps plein. (Illustration) - Absteress / Pixabay / Pixabay
Romarik Le Dourneuf

Romarik Le Dourneuf

L'essentiel

  • La date limite pour s’inscrire au concours de recrutement d’enseignants a été repoussée au 7 décembre par le ministère de l’Éducation nationale.
  • Mais Jean-Christophe Fromantin, le maire de Neuilly-sur-Seine, est inquiet : « Sur les seize écoles publiques de la ville, il nous manque 4,5 équivalents temps plein », nous dit-il.
  • La mairie prend donc les devants et relaie sur ses propres supports de communication cette campagne.

Initialement prévue le jeudi 9 novembre, la date limite pour s’inscrire au concours de recrutement d’enseignants a été repoussée de près d’un mois, au 7 décembre, par le ministère de l’Éducation nationale. La goutte de trop pour la ville de Neuilly-sur-Seine et son édile, Jean-Christophe Fromantin, qui explique à 20 Minutes : « Sur les seize écoles publiques de la ville, il nous manque 4,5 équivalents temps plein. »

Une situation tendue dans la ville, d’autant que les onze enseignants remplaçants « en réserve » de la ville sont déjà tous mobilisés.

Les promesses non tenues du ministère

Pour tenter de remédier à ce manque, la ville des Hauts-de-Seine a décidé de prendre les choses en main pour accélérer le processus de recrutement, en relayant sur les supports de communication de la Ville l’annonce de la campagne de recrutement de l’Éducation nationale.

« Cette décision est concomitante de l’annonce du gouvernement, nous nous inquiétons de la situation depuis plusieurs semaines, explique Jean-Claude Fromantin. On nous avait promis un enseignant devant chaque élève à la rentrée. Promesse non tenue. Le directeur académique m’a demandé d’attendre la Toussaint. Le 1er novembre est passé et rien n’a changé. Alors nous agissons. »

La mairie met donc en ligne, dès ce vendredi, sur son site internet, sur ses comptes Facebook, X (ex-Twitter), Instagram et LinkedIn, l’annonce de la campagne de recrutement de professeurs des écoles contractuels.

Une première sélection pour s’assurer de la réussite

« Nous avons demandé les critères de recrutement et nous lançons un appel à la population. Je suis sûr qu’il y a des milliers d’intéressés à Neuilly », assure le maire. Recevoir les candidatures, les étudier, recevoir les candidats et les informer sur le métier. Voici l’objectif de cette démarche. « Nous procédons à une sélection pour ensuite regrouper les candidatures sérieuses et les envoyer au ministère et assurer un taux de réussite optimal. »

Seule condition demandée au ministère par Jean-Claude Fromantin : que les candidatures retenues soient réservées en priorité aux écoles de Neuilly. Reste à voir si cette initiative sera plus productive que celle du gouvernement.

Sujets liés