20 Minutes : Actualités et infos en direct
AFFAIRE DE FAMILLEBruno Le Maire écarté d’ADP pour éviter un conflit d’intérêts

Conflit d’intérêts : Bruno Le Maire écarté des sujets liés à Aéroports de Paris

AFFAIRE DE FAMILLELe PDG d’Aéroports de Paris, Augustin de Romanet, s’est marié à la sœur du ministre de l’Économie
Le ministre de l'Economie laissera ses dossiers à la Première Ministre. (Illustration)
Le ministre de l'Economie laissera ses dossiers à la Première Ministre. (Illustration) - Pedro PARDO/ AFP / AFP
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, va se déporter des sujets liés à Aéroports de Paris (ADP) en raison de « liens de famille » avec le PDG du groupe aéroportuaire Augustin de Romanet, a-t-on appris ce lundi auprès de sources concordantes.

Ce déport est « la procédure habituelle dès lors que vont exister des liens de famille entre le ministre et Monsieur de Romanet », ont indiqué Bercy et ADP.

Les dossiers transférés à Élisabeth Borne

« Le ministre de l’économie, des finances et de la souveraineté industrielle et numérique ne connaît pas des actes de toute nature relatifs au groupe ADP » et « les attributions correspondantes sont exercées par la Première ministre », est-il précisé dans un décret publié au Journal officiel de ce samedi.

Selon un message publié sur Twitter (rebaptisé X) par le journaliste de Politico, Paul de Villepin, ce déport est lié au mariage entre Sibylle, la sœur de Bruno Le Maire, et Augustin de Romanet.

Le groupe repart à la hausse

Lors de son premier quinquennat, Emmanuel Macron avait décidé de privatiser le groupe Aéroports de Paris (détenu à 50,6 % par l’Etat français), avant que l’opération ne soit ajournée suite à la crise du Covid-19.

ADP gère au total 25 aéroports dans le monde, directement ou via des filiales, notamment les deux grandes plateformes parisiennes Orly et Roissy-Charles-de-Gaulle.

Sorti du rouge il y a un an après le plongeon dû à la crise sanitaire, ADP a dégagé en 2022 un bénéfice net (part du groupe) de 516 millions d’euros, retrouvant 80,9 % de ses passagers de 2019.

Sujets liés