20 Minutes : Actualités et infos en direct
Faits DiversDeux morts dans une collision, un automobiliste alcoolisé en garde à vue

Yvelines : Deux morts dans une collision mortelle, un automobiliste fortement alcoolisé placé en garde à vue

Faits DiversL’accident, qui a eu lieu près de Mantes-la-Ville, implique un bus et une voiture roulant à contresens
Yvelines : Un accident entre un bus et une voiture fait deux morts #shorts
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Un grave accident entre un bus et une voiture, circulant à contresens, est survenu ce matin, près de Mantes-la-Ville, dans les Yvelines. Il a fait deux morts et plusieurs blessés parmi les 40 passagers du bus.

L’automobiliste du véhicule mis en cause est âgé de 23 ans. L’alcoolémie de ce dernier a été mesurée à 2,04 grammes par litre de sang. Il a été placé en garde à vue ce vendredi, a indiqué le parquet de Versailles.

Les deux passagers du bus décédés sont un homme de 64 ans, père de quatre enfants, et une femme de 54 ans, mère de deux enfants, a précisé à la presse la procureure de Versailles, Maryvonne Caillibotte. Cinq personnes blessées avaient été déclarées en « urgence absolue » et le pronostic vital de l’une d’elles était toujours engagé ce vendredi en fin d’après-midi, a ajouté la magistrate. On dénombre également 33 blessés en « urgence relative ».

Le conducteur du bus a été hospitalisé « en état de choc »

L’automobiliste encourt jusqu’à sept ans de prison ferme. Selon les premières constatations de l’enquête, l’accident est survenu ce matin à 7 heures, sur la D113, sur la commune de Mézières-sur-Seine, quand le chauffeur d’un bus, en voulant éviter une voiture roulant à contresens, est tombé dans le fossé. « On peut imaginer que le conducteur a perdu le contrôle. On sait maintenant qu’il avait plus de 2 grammes d’alcool dans le sang », a détaillé la magistrate.

La voiture a franchi la ligne blanche et percuté l’avant droit du bus, avant d’aller « s’encastrer dans un poteau ». Le bus est sorti de sa voie avant de tomber en contrebas de la route. Le conducteur du bus a été hospitalisé, « en état de choc », selon la procureure. L’autocar transportait une quarantaine de personnes, et assurait pour la SNCF le remplacement du tronçon de la ligne J du Transilien entre Épône-Mézières et Mantes-la-Jolie, sur un axe fermé pour travaux, selon le site du Transilien.

Selon la préfecture, 93 sapeurs-pompiers, sept équipes médicales, 20 véhicules de secours et deux hélicoptères du SAMU et de la Sécurité civile, sont intervenus. Une cellule d’urgence médico-psychologique a été mise en place.

La SNCF « s’associe à la douleur des victimes et de leur famille »

« C’est aussi un rappel absolument nécessaire de vigilance pour chacun, de respect strict des règles », a insisté le ministre délégué aux Transports Clément Beaune, sur place vendredi matin, déplorant au micro de BFMTV qu’il y ait « chaque année plus de 3.000 morts sur les routes ».

« J’espère que les cinq personnes qui sont en état très critique s’en sortiront », a dit à l’AFP le maire de Mézières-sur-Seine, Franck Fontaine (Modem), visiblement ému. L’édile a aussi indiqué que le bus avait terminé sa course « à dix mètres de la station d’épuration » proche. Le groupe SNCF a indiqué à l’AFP avoir « appris avec beaucoup d’émotion » l’existence de l’accident et « s’associe (r) à la douleur des victimes et de leur famille ». L’entreprise a communiqué un numéro d’information et d’aide pour les familles (0800 130 130).

En mars, un car scolaire transportant des élèves de primaire de retour de colonies de vacances et qui se dirigeait vers la gare de Grenoble, avait basculé dans un ravin, faisant 14 blessés dont deux adultes en « urgence absolue », après une sortie de route près de Corps, en Isère.

Sujets liés