20 Minutes : Actualités et infos en direct
MOBILITESDes transports sur la bonne voie pour les JO de Paris 2024

JO de Paris 2024 : Les transports pas tout à fait au point dans l’ouest parisien

MOBILITESLes plans de transports devraient être précisés vers la fin de l'été
Les pistes cyclables seront mises aux couleurs des JO à proximité des sites olympiques.
Les pistes cyclables seront mises aux couleurs des JO à proximité des sites olympiques. - Jean-Baptiste Gurliat / Ville de Paris / Jean-Baptiste Gurliat / Ville de Paris
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Pas d’inquiétude sur le timing ! L’offre de transports sera prête pour les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, mais il reste encore quelques points à régler autour de Roland-Garros notamment, a indiqué mardi le ministre des Transports Clément Beaune.

Plus de dix millions de spectateurs étrangers sont attendus au cours des deux semaines de compétition. Il n’y a notamment « pas d’inquiétude » sur les infrastructures, comme l’extension de la ligne 14 du métro au printemps 2024, selon le ministre. Restent à préciser les plans de transport.

Des navettes pour soulager les lignes de métro

« Nous sommes confiants, nous sommes engagés, nous serons prêts », a assuré le ministre à l’issue du comité stratégique des mobilités autour des JO, au siège du comité d’organisation, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). « On a levé beaucoup d’inquiétudes et on en a encore quelques-unes, notamment sur Paris Ouest ou sur le secteur clé du Stade de France », a-t-il souligné.

Dans l’Ouest, le Parc des Princes (épreuves de football) et Roland-Garros (tennis et boxe) devraient être desservis par des navettes jusqu’à la porte Dauphine, pour ne pas surcharger la ligne 9 du métro. « On présentera les choses quand le travail sera finalisé, sans doute à la fin de l’été », a souligné Clément Beaune.

« Jusqu’à 55.000 spectateurs par heure pourraient être attendus en sortie des sites », a précisé l’entourage de la présidente de région, Valérie Pécresse. Une navette pourrait également relier le Parc des Princes et Charles-de-Gaulle Etoile, et il faudrait « requestionner si nécessaire les horaires de certaines épreuves », a souligné cette même source. Le marché des navettes spécifiques pour les spectateurs en fauteuil roulant sera attribué lors du prochain conseil d’administration d’Ile-de-France Mobilités.

Quel financement pour les transports franciliens ?

La Région et le gouvernement vont par ailleurs s’accorder « dans les prochains mois » sur le financement du réseau Grand Paris Express, après la publication d’un rapport dans les prochaines semaines, a assuré Clément Beaune à Saint-Denis. « Il peut y avoir des désaccords sur les montants, mais tout le monde est d’accord pour dire qu’il y a un besoin de financement pérenne pour l’Île-de-France ».

Dans les airs, cinq lignes de taxis volants sont prévues, sous réserve d’un agrément de sécurité, a souligné Clément Beaune. Le vélo aussi est « un des enjeux essentiels de ces Jeux », avec plus de 300 kilomètres de pistes cyclables déjà construits en Île-de-France, sur les 415 kilomètres prévus d’ici l’été 2024. Clément Beaune compte aussi sur 15 à 20.000 vélos de plus du côté des opérateurs franciliens de vélos en libre-service tandis que Paris a annoncé la mise à disposition de 3.000 Vélib' supplémentaires.

Sujets liés