20 Minutes : Actualités et infos en direct
ENQUETEUne enquête confiée à l’IGPN sur un scooter percuté par la police à Paris

Paris : Accident entre un scooter et une voiture de police, l’enquête confiée à l’IGPN

ENQUETEUne voiture de police aurait heurté un scooter sur lequel se trouvaient trois personnes jeudi 13 avril, dans le 20e arrondissement de Paris
Une voiture de police, le 22 février 2019, à Paris (12e). Illustration.
Une voiture de police, le 22 février 2019, à Paris (12e). Illustration. - Clément Follain / 20 Minutes / 20 Minutes
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Une enquête a été confiée à l’IGPN sur les conditions dans lesquelles un véhicule de police aurait percuté jeudi à Paris un scooter, blessant trois mineurs dont l’un avec un pronostic vital engagé, a indiqué ce mardi le parquet et la préfecture de police. Une enquête sur le « refus d’obtempérer est en cours », et « parallèlement », une autre enquête a été confiée à l’Inspection générale de la police nationale (IGPN), « sur les conditions dans lesquelles ce choc serait intervenu », a précisé le parquet.

Les faits ont eu lieu le 13 avril peu avant minuit dans le 20e arrondissement de la capitale, ont précisé ces sources confirmant une information de Streetpress et Mediapart. Selon ces médias, les familles des mineurs ont déposé plainte pour tentative d’assassinat lundi, en compagnie de leur avocat, Me Arié Alimi.

Un refus d’obtempérer à l’origine de l’accident ?

Jeudi dernier dans la soirée, un « véhicule de police a poursuivi un scooter monté par trois mineurs dont un n’était pas casqué » et « le scooter a chuté », a détaillé le parquet de Paris. « Sa conductrice voit son pronostic vital engagé, les deux autres passagers sont blessés », a ajouté le parquet. « Un choc a été évoqué par plusieurs personnes entre le véhicule de police et le scooter », a encore dit le parquet.

Les victimes et trois témoins, cités par Streetpress et Mediapart, assurent que les policiers ont « volontairement » percuté le scooter. Les policiers « ont voulu procéder au contrôle » du scooter, mais « le conducteur a refusé de s’arrêter et pour échapper au contrôle a emprunté une rue à contresens avant de perdre la maîtrise de son scooter dans des circonstances qui restent à établir », a de son côté indiqué la préfecture de police.

Sujets liés