20 Minutes : Actualités et infos en direct
RénovationLa Mairie de Saint-Ouen profite du village olympique pour rénover la ville

JO Paris 2024 : La Mairie de Saint-Ouen profite du village olympique pour rénover la ville

RénovationLundi, la charte qualité logement et ville durable a été signée à la mairie de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis). Plus de 1.400 logements seront rénovés à partir de l’année prochaine à Cordon et dans le Vieux Saint-Ouen.
Le Village des athlètes et des para athlètes, qui accueillera en été 2024 plus de 2.500 sportifs dans le cadre des Jeux olympiques, est en pleine construction à Saint-Ouen.
Le Village des athlètes et des para athlètes, qui accueillera en été 2024 plus de 2.500 sportifs dans le cadre des Jeux olympiques, est en pleine construction à Saint-Ouen.  - Anna Vasylenko / 20 Minutes
Anna Vasylenko

Anna Vasylenko

L'essentiel

  • Lundi, 13 février, une Charte qualité logement et ville durable a été signée à la mairie de Saint-Ouen. L’équipe de la mairie s’est donné une mission de reconstruire les anciens quartiers de Saint-Ouen, de reloger ses habitants dans de nouveaux bâtiments et d’augmenter le nombre de logements sociaux.
  • La charte promoteur prévoit la construction de 25-30 % de logements sociaux pour passer de neuf mille à douze mille logements pour ceux qui en ont besoin. Le Village des athlètes et des para-athlètes accueillera en été 2024 plus de 2.500 sportifs dans le cadre des Jeux olympiques. Après la fin des JO, les appartements du Village seront attribués aux habitants de Saint-Ouen.

À Saint-Ouen, le maire de la ville a signé « un contrat de mariage » un peu particulier. Qui est la mariée ? La ville écologique et rénovée. Lundi, 13 février, une Charte qualité logement et ville durable a été signée à la mairie de Saint-Ouen.

« L’objectif de cette charte, c’est justement, comme un contrat de mariage, qui nous lie et qui nous met dans une configuration, où nous sommes alignés pour les cinq ou dix prochaines années, c’est améliorer la vie des gens », explique Karim Bouamrane, le maire de la ville. L’équipe de la mairie s’est donné une mission de reconstruire les anciens quartiers de Saint-Ouen, de reloger ses habitants dans de nouveaux bâtiments et d’augmenter le nombre de logements sociaux. D’après l’adjoint au Maire Adel Ziane, une quarantaine de familles ont été relogées depuis le mois de juillet 2022. Les conseillers municipaux de l’opposition n’ont pas donné leur commentaire sur le nouveau projet de la mairie.





Les relogements ont commencé

« On a bénéficié de deux constructions, la ZAC du Village Olympique et Paralympique, situées à 100 m du vieux quartier ». Une des priorités est de dire aux habitants de Saint-Ouen que leurs immeubles vont être démolis, mais qu’ils vont être relogés à 100 m dans les logements neufs », a déclaré Adel Ziane. Dans deux ou trois ans, la mairie projette de reloger 450 personnes, plus de 1.400 logements seront rénovés à partir de l’année prochaine à Cordon et au Vieux Saint-Ouen dans le cadre du Nouveau Programme national de rénovation urbaine (NPNRU) porté par l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine (ANRU), dont la ville avait candidaté fin 2020. Avec un budget total de 351 millions d’euros, 100 millions d’euros sont financés par l’Etat (l’Anru).

La charte promoteur prévoit la construction de 25-30 % de logements sociaux dans les programmes immobiliers pour passer de neuf mille à douze mille logements. Durant tout le processus du relogement, les habitants sont accompagnés par la Mous (Maîtrise d’œuvre urbaine et sociale). Nicole est désormais installée dans son nouvel appartement rue du Docteur-Bauer. « J’ai été très bien accompagnée pour faire mon dossier, j’ai été rapidement informée qu’il avait un appartement vide pour moi, je l’ai visité en trois semaines. Après que ma demande est passée en commission, j’ai eu l’accord en quinze jours », raconte-t-elle.

Le village olympique encore en construction

Un autre objectif des élus de la ville est de préserver son identité architecturale et la cohésion sociale, malgré les différences de revenus de ses habitants. « Il n’y aura pas deux, trois ou quatre villes à Saint-Ouen, mais une seule », a annoncé le maire.

Parmi les logements bientôt disponibles figure le village des athlètes et des para-athlètes qui est en pleine construction. En été 2024, il accueillera plus de 2.500 sportifs dans le cadre des Jeux olympiques. Après la fin des JO, les appartements du Village seront attribués aux habitants de Saint-Ouen. Considéré comme le plus grand chantier monosite de France, il a regroupé 6.000 travailleurs du bâtiment avec pour but de répondre au double enjeu de la relance économique et de la performance environnementale. Les promoteurs et les aménageurs qui ont lancé le chantier, définissent le projet comme « une vitrine du savoir-faire français en écoconception ».

Pour renforcer la présence de la nature en ville, les espaces extérieurs et les toitures seront végétalisés. La gestion alternative et frugale des eaux pluviales fera ainsi partie intégrante du projet paysager. Elle sera à ciel ouvert et permettra une infiltration locale pour contribuer à la qualité paysagère et au rafraîchissement du site afin de faire face aux fortes chaleurs.

Le maire de Saint-Ouen est persuadé qu’il est important d’avoir ce pacte de confiance. « Si on travaille ensemble, on a une vision commune qui est la suivante, le progrès partagé. On parle de dignité, de respect, d’identité propre à notre territoire ». Contactée, l’opposition n’a pas souhaité commenter la signature de cette charte.

Sujets liés