20 Minutes : Actualités et infos en direct
EducationEn visite dans un lycée vétuste, Pap Ndiaye réclame des travaux en urgence

Seine-Saint-Denis : En visite dans un lycée privé de chauffage et de lumière, Pap Ndiaye réclame des travaux en urgence

EducationDans le bâtiment vétuste, de la peinture décrépite et des traces d’humidité étaient visibles sur les murs
Variateur sur un vieux chauffage en fonte (photo d'illustration).
Variateur sur un vieux chauffage en fonte (photo d'illustration). - Frederic Scheiber / 20 Minutes / 20 MINUTES
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Sur les images, on pouvait voir des élèves en manteaux et qui éclairaient leurs cahiers avec la lumière de leur téléphone portable. Des photos et vidéos qui ont fait le tour des réseaux sociaux, et incité le ministre de l’Education, Pap Ndiaye, à se déplacer en personne au lycée Voillaume d’Aulnay-sous-Bois, où il a appelé ce mardi à des « travaux urgents ».

« Il y a des travaux urgents à faire (…) pour pallier aux difficultés sanitaires, mais aussi faire de telle sorte que nos élèves puissent travailler dans des conditions normales du point de vue du chauffage et de la lumière », a déclaré à la presse le ministre de l’Education à l’issue d’un tour du lycée et d’une table ronde.

Gymnase glacial, traces d’humidité

Si certains bâtiments sont flambant neufs et en bon état, d’autres, anciens, souffrent en revanche de graves problèmes de vétusté. Dans le bâtiment vétuste, de la peinture décrépite et des traces d’humidité étaient visibles sur les murs. Dans le gymnase, glacial malgré le chauffage allumé, un professeur de sport a expliqué au ministre devoir travailler avec un manteau de ski pour lutter contre le froid.



Présente aux côtés du ministre de l’Education, Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France qui a en charge les lycées, a mis en avant les nouveaux bâtiments livrés par la région et défendu son bilan en matière de rénovation ou construction de lycées. « C’est compliqué et ça prend du temps de rénover un lycée. Quand je suis arrivée en 2016, il y avait 200 lycées en Ile-de-France qui ressemblaient au bâtiment que vous venez de visiter », a-t-elle expliqué. Les travaux de rénovation dans les parties montrées sur les images ne devraient pas commencer avant 2024.

« Je m’écarte et je critique toute vision qui serait une vision misérabiliste, catastrophiste, de la Seine-Saint-Denis », a toutefois précisé le ministre de l’Education, louant le dynamisme et les résultats de l’établissement.

Sujets liés