Marché de Noël du PSG : « On boit un chocolat en regardant où jouent Messi et Mbappé », se réjouissent les touristes

REPORTAGE Sous une tente à côté de la pelouse, le PSG a installé pour la première fois un marché de Noël, pour pimper son expérience « Stadium Tour » et offrir une pause détente et divertissement à ses supporters

Laure Gamaury
— 
Les quelques chalets savoyards rassemblés sous la tente de 750m2 au bout du terrain du Parc des Princes pour le marché de Noël du PSG.
Les quelques chalets savoyards rassemblés sous la tente de 750m2 au bout du terrain du Parc des Princes pour le marché de Noël du PSG. — L. Gamaury pour 20 Minutes
  • Jusqu’au 22 décembre, le PSG propose aux visiteurs du Parc des Princes de prolonger le plaisir en dégustant spécialités savoyardes et chocolat viennois, en s’essayant au patinage ou au curling, ou en chantant en chœur Hakuna Matata au stand karaoké.
  • Cet événement est l’occasion de diversifier l’offre parisienne pour les jours hors match.
  • « C’est vraiment la période géniale pour venir ici. Les lumières, les décorations et même s’il fait froid, on boit un chocolat en regardant où jouent Messi, Mbappé et Neymar », explique, dans un mélange d’anglais et de français, Marta, une touriste espagnole venue avec toute sa famille.

Pendant que les Bleus régalent au Qatar aux côtés des Parisiens Neymar, Achraf Hakimi et Vitinha, du côté du Parc des Princes, le PSG a décidé de profiter de la trêve internationale pour installer dans son antre, un… marché de Noël. Sous une tente de 750 m2, l’événement, très en vogue durant cette période, est l’occasion pour les visiteurs du mythique stade parisien d’apprécier durant le Stadium Tour, une pause détente et divertissement, option bouffe savoyarde, entourée de sapins et pères Noël, au son des sacro-saints chants qui s’y rapportent.


Le marché de Noël du PSG au Parc des Princes.
Le marché de Noël du PSG au Parc des Princes. - L. Gamaury pour 20 Minutes

Mercredi, durant la visite ouverte aux journalistes, se pressent petits et grands autour de la patinoire et du jeu de curling. « C’est quand même plus simple de jouer au foot que de patiner », sourit un mini Mbappé, au bout d’une glissade pas totalement contrôlée. Sa maman qui le prend en photo à l’autre bout de la mini-patinoire est ravie de faire plaisir à son fils : « Ça lui fait un double cadeau : le tour du Parc des Princes et un marché de Noël rempli d’animations, c’est Noël avant l’heure ! »



Des animations pour tous

Pour le PSG, qui depuis le lifting de son Parc de 2013 à 2016, mise de plus en plus sur l’exploitation hors jours de matchs, installer cette année un marché de Noël était une évidence. « Il a été pensé comme une extension du Stadium Tour, expose Nicolas Arndt, directeur de la billetterie et de l’hospitalité au PSG. Les animations sont pour toute la famille, de la patinoire et la piste de curling en synthétique au stand de karaoké ou au photobooth sur le télésiège ».


Le photobooth du marché de Noël made in PSG fleure bon la poudreuse fraîche.
Le photobooth du marché de Noël made in PSG fleure bon la poudreuse fraîche. - L. Gamaury pour 20 Minutes

Le Parc des Princes, qui accueille environ 2/3 de visiteurs étrangers, affiche clairement ses ambitions : devenir un haut lieu touristique de la capitale et plus seulement un stade pour voir un match. « Pour la saison 2022-2023, on espère 300.000 visiteurs hors jours de match, ajoute Nicolas Arndt, sur 180 jours ouverts pour le Stadium Tour. » Et quand on entend les sonorités chantantes espagnoles ou italiennes ce mercredi sous la tente, la recette du marché de Noël a l’air de séduire au-delà des frontières franciliennes. Marta, adolescente espagnole de Saragosse, est en visite à Paris avec toute sa famille, et ils rêvaient de visiter le Parc. « C’est vraiment la période géniale pour venir ici. Les lumières, les décorations et même s’il fait froid, on boit un chocolat en regardant où jouent Messi, Mbappé et Neymar », explique-t-elle dans un mélange d’anglais et de français.

Le marché de Noël, version mini

Si les footballeurs sont pour une majorité retenus par leur sélection nationale en cette période, les frères Karabatic et leurs coéquipiers du PSG handball ont, eux, pu profiter en famille de ce marché de Noël, version mini, dimanche soir, avec les salariés du club. C’est aussi le cas de certaines entreprises qui peuvent privatiser le lieu. « En 2022-2023, on est sur plus de 350 événements BtoB », confie Nicolas Arndt, pour un total d’exploitation hors jours de match de plus de 10 millions d’euros générés.

A la question de l’exiguïté de ce marché de Noël, version PSG, se greffe celle, inévitable, de l’agrandissement du Parc des Princes, envisagée mais pas avant 2024, au moins. « Oui, c’est sûr qu’il y a plusieurs projets qui vont devoir attendre après les JO : accueillir des concerts, créer un musée, etc. Le manque de place n’est un secret pour personne, on n’a plus aucun espace de libre. » Sauf pour un sandwich raclette ou une tartiflette de compèt, accompagnés d’un chocolat viennois. A déguster juste à côté de la pelouse du PSG jusqu’au 22 décembre.