Covid-19 en Ile-de-France : Le rebond épidémique est là, et ce n’est pas rassurant

santé Alors que les températures plongent, le nombre de cas positifs de Covid-19 augmente sensiblement en Ile-de-France

Guillaume Novello
La vaccination reste essentielle pour se protéger contre le Covid-19.
La vaccination reste essentielle pour se protéger contre le Covid-19. — FRED SCHEIBER/SIPA

A ce rythme-là, on fêtera Noël avec masques et gel hydroalcoolique. Le nombre de cas positifs au Covid-19 a presque doublé entre la semaine du 21 au 27 novembre (S47) et celle du 7 au 13 (S45) passant de 17.756 cas à 29.216, selon les données de Santé publique France (SPF). De même, indique cette dernière, « le taux de positivité régional était de 17,5 % et affichait également une augmentation en S47, tant au niveau régional que départemental ».

Pour résumer, tous les voyants sont au rouge : « Les taux d’incidence, de positivité et de dépistage étaient en augmentation dans toutes les classes d’âge, à l’exception du taux d’incidence qui est resté stable en S47 chez les enfants de moins de 15 ans. » Celui tous âges confondus est, lui, monté de 143 pour 100.000 habitants en S45 à 235 en S47.

Comme souvent, l’ARS rappelle que « la vaccination (et le rappel) de toutes les personnes éligibles reste primordiale et doit être associée à un bon niveau d’adhésion aux autres mesures de prévention recommandées, notamment la limitation des contacts à risque en particulier avec des personnes fragiles et le respect de l’isolement en cas de symptômes ou d’infection confirmée ». Ce n’est que comme ça que l’on sauvera Noël.