20 Minutes : Actualités et infos en direct
TRANSPORTSLe plan de Valérie Pécresse pour limiter la hausse du pass Navigo

Pass Navigo : Le plan de Valérie Pécresse pour limiter la hausse

TRANSPORTSLa présidente d’Ile-de-France Mobilités va faire voter une délibération lundi prochain avec différentes pistes pour contenir la hausse du prix du pass Navigo
En ces temps d'inflation, le prix du pass Navigo pourrait bien augmenter lui aussi.
En ces temps d'inflation, le prix du pass Navigo pourrait bien augmenter lui aussi. - Clément Follain / 20 Minutes / Pixpalace
Guillaume Novello

G.N.

Le pass Navigo coûtera-t-il bientôt 100 euros ? C’est une possibilité qu’envisage Valérie Pécresse, la présidente d’Ile-de-France Mobilités (IDFM), mais à laquelle elle ne veut pas se résoudre. Elle va donc proposer au vote lundi prochain une délibération intitulée « Non au forfait Navigo à 100 euros par mois ». Dans ce texte de deux pages, elle avance plusieurs propositions pour limiter l’impact sur les usagers du « besoin de financement complémentaire d’Ile-de-France Mobilités dû à la crise économique et à la flambée du coût de l’énergie [qui] s’élève à 750 millions d’euros en 2023 ».

D’emblée, Valérie Pécresse refuse de « réduire l’offre de transport et de sacrifier les investissements. Ce serait une faute écologique majeure ! », assure-t-elle. En revanche, le projet de délibération entend solliciter l’Etat via une baisse du taux de TVA à 5,5 % sur les transports en commun et une hausse des taux de plafonds du versement mobilité payé par les entreprises.



« Le pass Navigo n’a pas été augmenté depuis 2017 »

Il entend aussi mettre à contribution les opérateurs (RATP et SNCF) via un abaissement du coût des contrats en échange d’un allongement de ceux-ci. Enfin est prévue « une augmentation des contributions totales des collectivités membres d’Ile-de-France Mobilité de 100 millions d’euros en 2023 », dont la moitié serait assurée par la région Ile-de-France, annonce Valérie Pécresse.

Si toutes ces propositions sont mises en application, « nous pourrons réduire au maximum l’effort demandé aux voyageurs », promet la présidente d’IDFM, sans toutefois l’exclure. Elle rappelle néanmoins que « le pass Navigo n’a pas été augmenté depuis 2017 alors que l’inflation depuis cette date se monte à près de 11 % ».

Sujets liés