Fashion week de Paris : Une Brésilienne se fait voler 3 millions d’euros de bijoux

DéLESTAGE La cheffe d’entreprise s’est fait dépouiller alors qu’elle était bloquée dans des bouchons à bord d’un VTC

20 Minutes avec AFP
— 
Les deux malfaiteurs ont profité que le véhicule de la victime soit immobilisé dans la circulation pour commettre le vol (illustration).
Les deux malfaiteurs ont profité que le véhicule de la victime soit immobilisé dans la circulation pour commettre le vol (illustration). — HOUPLINE RENARD/SIPA

Une Brésilienne s’est fait dérober des bijoux qu’elle estime à 3 millions d’euros alors qu’elle se rendait à la fashion week de Paris mardi, a appris l’AFP jeudi de sources policière et proche de l’enquête, confirmant une information du Parisien. La victime, une cheffe d’entreprise brésilienne, a déposé plainte au commissariat du 16e arrondissement de Paris, évaluant les biens volés à 3 millions d’euros, selon la source policière. « Le montant du préjudice n’est pas connu actuellement », a nuancé le parquet de Bobigny.

Mardi, la cheffe d’entreprise atterrit à l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle et se rend en VTC à la fashion week parisienne qui a débuté la veille. Au niveau de l’intersection A1/périphérique extérieur, sur la commune de Saint-Denis, au nord de Paris, le véhicule se retrouve coincé dans les bouchons, relate la source proche de l’enquête. Deux hommes arrivent alors en scooter, cassent la vitre arrière du VTC et volent un bagage à main et une valise Louis Vuitton, sans faire de blessé, poursuit la source policière.

Les suspects en fuite

« On en est au tout début de l’enquête », a relevé la source proche de l’enquête. Les enquêteurs cherchent notamment à savoir si la victime était ciblée ou s’il s’agit d’un vol d’opportunité. Les suspects sont toujours en fuite. L’enquête a été ouverte pour « vol avec violences en réunion » et confiée à la Brigade de répression du banditisme, a indiqué le parquet de Bobigny.