Ile-de-France : Julien Bayou démissionne du conseil régional

NON-cumul Le co-président du groupe écologiste à l’Assemblée nationale tient à « laisser la place à une nouvelle génération »

A.L.
Julien Bayou estime que « le mandat de député, c’est plus qu’un temps plein ».
Julien Bayou estime que « le mandat de député, c’est plus qu’un temps plein ». — ISA HARSIN/SIPA

Le patron d’Europe-écologie-Les Verts s’y était engagé, c’est désormais chose faite : Julien Bayou quitte son siège de conseiller régional d’Ile-de-France. Le co-président du groupe écologiste à l’Assemblée nationale n’y était pas tenu légalement, mais son parti, EELV, tient des positions très fermes en matière de non-cumul des mandats.

« C’est important que des personnes montent à la région. Et formellement la loi l’autorise mais ce n’est pas vrai qu’on peut arriver à faire correctement les deux : le mandat de député c’est plus qu’un temps plein », explique le député à 20 Minutes. C’est un élu socialiste qui prendra sa place à la région, en vertu de l’accord de second tour passé au moment des dernières élections régionales, en 2021, où sa liste avait obtenu près de 34 % des voix.

« Il est temps de laisser la place à une nouvelle génération »

« C’est un point de départ dans mon aventure politique à vos côtés, et une page qui se tourne aujourd’hui. J’étais et resterai très attaché à ce mandat », écrit-il dans un texte posté sur Facebook, ajoutant plus loin : « Il est temps pour moi de laisser la place à une nouvelle génération qui préparera l’alternative écologiste pour l’Ile-de-France. »

Sa démission sonne comme un coup de pression pour les autres parlementaires de la Nupes également détenteurs d’un mandat régional, comme Clémentine Autain, Raquel Garrido, Sophia Chikirou, Paul Vannier et Jérôme Guedj, qui cumulent toujours leur mandat de député et de conseiller ou conseillère régionale.