Dassault à nouveau épinglé

— 

Nouveau coup dur pour Dassault à Corbeil-Essonnes. Mardi, le tribunal administratif de Versailles a annulé le licenciement en 2006 de son ancien directeur général des services. Serge Dassault, maire à l'époque, avait donné le poste à Jean-Pierre Bechter. Réélu en 2008, Dassault avait été condamné et déclaré inéligible un an plus tard, et avait soutenu son poulain Bechter pour lui succéder. Celui-ci l'avait emporté, mais vendredi dernier, le même tribunal administratif a annulé cette seconde élection. « Y a des tribunaux qui cherchent tous les moyens à m'embêter », a déclaré Serge Dassault sur France Bleu.