Montre-moi ton affiche, je te dirai qui tu es

POLITIQUE L'ensemble des formations politiques ont longuement étudié leurs visuels et slogans...

Alexandre Sulzer

— 

Les affiches sont collées depuis le 1er mars, date du début de la campagne officielle.
Les affiches sont collées depuis le 1er mars, date du début de la campagne officielle. — S. ORTOLA / 20 MINUTES

A quatre jours du premier tour des régionales, les traditionnels panneaux électoraux sont de sortie. Petit tour d'horizon des principales affiches.

La plus belliqueuse Avec «Une bonne gauche face à la droite», le Front de gauche veut marquer sa différence avec le PS. Si le slogan a été trouvé en interne, l'agence de communication Les Nouveaux Messagers a été mise à contribution. Le tête de liste, Pierre Laurent, méconnu du grand public, est mis en avant, entouré de ses colistiers. Une affi­che «équipe de foot» qui doit «symboliser le rassemblement» de la gauche.

La plus tradi L'UMP propose un portrait classique de Valérie Pécresse en extérieur au bord de la Seine. «Changer pour mieux vivre en Ile-de-France» est un «slogan en harmonie avec les thèmes du changement et de la vie quotidienne» ressassés par la candidate. L'UMP a eu recours à un graphiste.

La plus tape-à-l'œil Le fond fuchsia du PS fait un peu mal aux yeux, mais se veut une déclinaison « chaleureuse » du rose socialiste. Le slogan – «Une région pour tous, une région pour vous» - symbolise la «volonté de ne laisser personne au bord de la route» et succède à plusieurs autres slogans qui ont évolué au cours de la campagne. Le PS s'est appuyé sur l'agence Backup pour la somme de 300.000 €.

La plus mal écrite Avec sa faute de syntaxe, «Tout changer, rien lâcher !» du NPA est du parler «jeune et populaire». «C'est ce que nous sommes», assume le parti radical. La trombine d'Olivier Besancenot – «la politique s'incarne dans des individus», dit-on au NPA – est montée sur un fond flou de manif.

La plus people Aucun slogan pour Europe Ecologie (EE) qui présente un portrait de sa championne Cécile Duflot. En médaillon, les visages des autres stars d'EE : José Bové, Augustin Legrand, Eva Joly et Daniel Cohn-Bendit. De quoi capitaliser sur le succès des dernières européennes. EE a eu recours à 1delebill, une agence de graphisme.

La plus «différente» Les copains d'Alain Dolium qui bossent dans le marketing ont aidé la tête de liste MoDem à la concevoir. Le slogan – «de l'oxygène pour l'Ile-de-France» – est une façon originale et écolo de positionner un parti qui se veut au-delà du clivage droite-gauche. Quant au portrait très serré sur Alain Dolium, il souligne «son visage différent», explique-t-on au MoDem.

La plus démago Nicolas Dupont-Aignan a opté pour «Votez pour vous!» C'est le publicitaire Jacques Séguéla qui lui en aurait donné l'idée, il y a plusieurs années sur un plateau TV.