poniatowski à la barre

— 

La campagne des régionales se poursuit devant les tribunaux. Axel Poniatowski, tête de liste UMP dans le Val-d'Oise, est convoqué aujourd'hui devant la première chambre civile du tribunal de Créteil après une plainte en diffamation déposée par Michèle Sabban, sa rivale socialiste dans le Val-de-Marne. Dans un communiqué, le candidat UMP avait affirmé que la vice-présidente de région avait été « condamnée pour emplois fictifs ». Or, elle avait été relaxée par un jugement du 2 juin 2003. Elle réclame des dommages et intérêts équivalant à 5 mois d'indemnités de parlementaire, soit 50 000 €.