L'association de Pasqua sur la sellette

— 

Deux dirigeants d'une association créée par Charles Pasqua comparaissaient vendredi devant le tribunal correctionnel de Nanterre pour le détournement de 150 000 €. Cette association, destinée à « favoriser le rayonnement » de l'outre-mer, tirait ses financements du conseil général des Hauts-de-Seine. Mais un audit, commandé par Nicolas Sarkozy, successeur de Charles Pasqua à la tête du conseil général, a révélé en 2005 plusieurs dysfonctionnements. L'un des prévenus a estimé être victime de rivalités politiques. Jugement le 18 mars.