Xynthia a bien perturbé les transports

Hélène Colau

— 

La région, placée en vigilance orange, n'a eu à déplorer que des dégâts matériels.
La région, placée en vigilance orange, n'a eu à déplorer que des dégâts matériels. — revelli-beaumont / sipa

La tempête Xynthia a surtout soufflé sur l'ouest du pays ce week-end. Mais l'Ile-de-France, placée en vigilance orange par Météo France, n'a pas été totalement épargnée. Bilan des perturbations.

Electricité Hier, 37 000 foyers franciliens étaient privés d'électricité, selon ERDF. « Les pompiers se sont beaucoup déplacés pour des coupures en petite couronne, la zone la plus touchée », précise la préfecture de police.

RER et trains En raison d'une chute de caténaire, le trafic a été interrompu hier sur la ligne B entre Robinson et Bourg-la-Reine (Hauts-de-Seine). Un problème d'alimentation a également entraîné une coupure du RER A en direction de Cergy (Val-d'Oise) et Poissy (Yvelines). Quant aux lignes C et D, elles ont été très perturbées par des arbres tombés sur les voies. Le trafic est progressivement revenu à la normale dans l'après-midi. Quand Xynthia s'est déplacée vers l'est, les TGV Paris-Strasbourg ont accusé des retards d'environ trois heures.
Routes La N 188 a été fermée préventivement entre Saclay et Palaiseau (Essonne) car des arbres menaçaient de s'abattre. Sur la D 607, deux poteaux électriques sur la chaussée ont occasionné une coupure, hier matin. La bretelle de l'A 6 vers l'A 10 à hauteur de Wissous (Essonne) a été fermée hier après-midi, après une chute d'arbre.
Aéroports A Roissy, hier, 63 % des vols accusaient des retards de 79 minutes en moyenne, d'après Aéroports de Paris (ADP). Air France a annulé 100 vols sur les 700 prévus. Le terminal 2E a dû être évacué, car la toiture menaçait de se détacher. A Orly, après de nombreuses annulations, le trafic a repris normalement vers 12 h 30, selon ADP.
Parcs et espaces verts Les jardins et cimetières parisiens étaient fermés toute la journée d'hier pour éviter les accidents liés aux chutes de branches. Les bois de Vincennes (12e) et de Boulogne (16e) sont restés ouverts, mais la préfecture de police « déconseillait fortement » de s'y promener hier.

Arbres abattus

Trente arbres du parc du château de Versailles (78) ont été abattus. Parmi eux, un hêtre centenaire planté dans le jardin français de Le Nôtre, entre le château et le grand canal. C'était un survivant de la tempête de décembre de 1999, qui avait détruit 18 500 arbres du domaine de Versailles. 40 000 autres avaient dû être abattus pour éviter des décalages d'âge entre arbres voisins. Hier, le château a ouvert normalement, mais les parcs du château, du Trianon et de Marly ont été fermés.