Rendre aux Tuileries leur palais

hélène Colau et Benjamin Chapon

— 

La maquette du palais des Tuileries sous Henri IV, présentée à la Cité de l'architecture.
La maquette du palais des Tuileries sous Henri IV, présentée à la Cité de l'architecture. — S. POUZET / 20 MINUTES

Ils rêvent de voir ressortir de terre l'histoire de France. Depuis 2004, le Comité national pour la reconstruction des Tuileries se bat pour rebâtir à l'identique le palais où vécurent Henri IV et Napoléon Ier, dont la maquette est actuellement exposée à la Cité de l'architecture. L'imposant bâtiment relié au Louvre (1er) a brûlé pendant la Commune, en 1871. Ses ruines ont été rasées en 1883 et, malgré plusieurs projets en ce sens, le palais, dont seuls les jardins subsistent, n'a jamais été reconstruit. Le Comité rêve à présent de rétablir la perspective qui s'étend des Tuileries à la Grande Arche de la Défense, un « de ces axes historiques que bien peu de villes ont le privilège de posséder ».

300 millions d'euros de travaux
Alain Boumier, le président du Comité national pour la reconstruction des Tuileries, aujourd'hui décédé, avait élaboré un plan. Il comptait financer les 300 millions de travaux par une souscription internationale. Une commission ministérielle avait même été créée pour étudier le projet, en 2006. Mais depuis, rien. Reproduire le palais tel qu'il était juste avant l'incendie serait possible, puisque les plans ont été conservés. Mais le concept de reconstruction à l'identique n'enthousiasme guère les spécialistes, qui parlent d'« utopie » ou de « faux en architecture ». Pour Hervé Lemoine, directeur du musée des Monuments français, « ce serait un contresens de l'histoire. Ce qui me surprend le plus, c'est ce souhait de fermer entièrement la cour du Louvre. Jamais au cours de l'histoire elle n'a été fermée. » Pierre Housieaux, de l'association Paris Historique, trouve lui le projet « étonnant ». « Il vaut mieux préserver le patrimoine qu'on a déjà, suggère-t-il. Et puis, les Tuileries de quelle époque choisirait-on ? Le bâtiment a beaucoup évolué. Pour quel projet reconstruire un palais ? Quelle utilité aurait-il ? »