Fusillade place de la Madeleine à Paris

PARIS Deux blessés, dont un grave...

J. M. et W. M., sur place

— 

La Discothèque du Plaza, place de la Madeleine à Paris, le 8 février 2010.
La Discothèque du Plaza, place de la Madeleine à Paris, le 8 février 2010. — GOOGLE STREET VIEW

Des coups de feu ont été tirés ce lundi matin vres 5h30 devant la discothèque Plaza, sur la place de la Madeleine à Paris. Deux personnes, âgées de 27 et 28 ans selon une source proche de l'enquête, ont été blessées, une à la cuisse gauche et l’autre au ventre. D'après la Préfecture de Paris, «le pronostic vital est réservé» à «engagé» pour l'une d'entre elles, selon les sources. Elles ont été transportées à l'hôpital.

«J'ai entendu 5 coups de feu et des cris, il y avait beaucoup de gens en bas», a raconté à 20minutes.fr Aurore, 23 ans, résidant au-dessus du Plaza Madeleine. La jeune fille précise qu'«il y a souvent beaucoup de bruit devant la boîte», ainsi que de fréquentes «bagarres, rue de Sèze»

>> Cet article est actualisé en temps réel, cliquez ici pour rafraîchir.

Le suspect a pris la fuite à pied, et les policiers recherchent les douilles. Le boulevard de la Madeleine est bloqué de la place jusqu'à l'Olympia. L'enquête a été confiée au premier disctrict de la police judiciaire de Paris.

Les riverains du boulevard de la Madeleine, à proximité du Plaza, manifestent leur colère. «Cela fait longtemps que cette discothèque aurait du fermer», assure la préposée à l’accueil à la «Résidence Madeleine Opéra», qui jouxte le club. La raison d’une telle mesure? «Nous retrouvons régulièrement le matin des poubelles renversées et du vomi sur le trottoir. Les jeunes s’amusent aussi à renverser les scooters et à casser les vitres des immeubles. Ils sont sévèrement éméchés. La drogue circule beaucoup je pense», justifie-t-elle.

Kalachnikovs


Mais au-delà de l’exaspération habituelle des voisins de boîtes de nuit, deux habitants qui habitent dans l’immeuble depuis plusieurs années rappellent qu’il y a deux ans, «des tirs de kalachnikovs avaient été tirés».

En août 2007, en effet, une jeune femme avait été blessée devant le Plaza après une fusillade entre des policiers et des malfaiteurs «encagoulés et armés de kalachnikovs» sur le point de perpétrer un braquage.


>> Vous êtes sur place? Envoyez vos photos, vidéos par sms au 33320 ou en cliquant ici