RER: «Que ce soit en heures de pointe ou heures creuses, il n'y a pas un jour sans retard»

DEBAT Vous nous avez raconté vos galères dans le RER francilien...

B.D.

— 

Illustration de la cohue sur les quais du RER à la gare du nord.
Illustration de la cohue sur les quais du RER à la gare du nord. — HADJ/SIPA

Retards à répétition, suppressions de trains... De nombreux lecteurs de 20 Minutes et 20minutes.fr se plaignent du nombre grandissant d’incidents sur les lignes de RER en Ile-de-France. Nous vous avions donc demandé de partager votre expérience.

Et, effectivement, vous soulignez les nombreux retards sur les lignes du RER, et particulièrement la A. Ainsi, banlieusard-irrité explique: «Depuis la fin de la grève, dans le RER A (j'habite Boissy-Saint-Léger), la situation a nettement empiré. Dans les 15 premiers jours de janvier, reprenant tous les soirs le RER aux Halles après 19h10, je n'ai eu qu'un seul jour normal. Trains supprimés, retards, jamais une excuse. On ne peut s'empêcher de penser que si les responsables de la RATP voyageaient sur cette ligne, rien n'arriverait.»

«Le prix de l’abonnement, lui, ne baisse pas»


serra raconte pour sa part: «Depuis lundi, et on est mercredi, j'ai accumulé 1h30 de retard au travail», précisant que mardi il a passé «5h» dans les transports «contre 3 d'habitude», alors qu’aucune grève n’était prévue. Il souligne encore que le prix de son «abonnement, lui, ne baisse pas, contrairement a la qualité du service».

Une situation que Taje connaît, et décrit tout aussi bien. «Les galères de RER, c'est le quotidien. Je prends le A de bout en bout, et peut-être suis-je vraiment malchanceux, mais je n'ai pas eu de journées de travail sans galère à l'aller et/ou au retour depuis 2006! Les trains qui s'arrêtent tous les 100m, qui repartent à 5km/h, le tout bien entendu en mode "Orangina" (plus c'est blindé, moins les gens peuvent se tenir, plus on pile au freinage, c'est plus drôle. Et le pire, dans tout ça, ce que je supporte peut-être le moins, c'est l'absence totale d'information!», et d’implorer: «Par pitié, INFORMEZ-NOUS!!!!!»

Au contraire, democratecolo, qui prend lui aussi la ligne A considère que si «les trains circulent généralement avec 5 à 10 minutes de retard et des modifications inexpliquées de desserte», il «trouve que ça a tendance à s'améliorer depuis quelques mois». Il déplore pourtant «le nombre d'avaries techniques, assez conséquent», et d’énumérer «problème de rail, de caténaire, d'aiguillage, de fermeture des portes». stephane77600 est en accord complet, lui qui rappelle: «que ce soit en heure de pointe ou heures creuses, il n'y a pas un jour sans retard».

«Les trains ne répondent pas au besoin du réseau»


Certains, comme tomtom77, tentent une explication sur ces retards constants. «J'ai l'impression la majorité se concentre à Châtelet pour la correspondance, ainsi que la Défense. À ces stations, il y a beaucoup trop de monde qui descend et beaucoup trop de monde qui monte car les correspondances y sont nombreuses. Les trains ne répondent pas au besoin du réseau Ile-de-France: les portes ne sont pas assez grandes, il faut trop de temps pour sortir du train lorsqu'il est bondé (stationnement du train).»

Au final, Escoam résume assez bien l’opinion des internautes de 20minutes.fr: «En tant que client, je ne demande pas d'amélioration du service, ni de nouveaux trains, je demande seulement que l'existant fonctionne correctement, cela me suffirait, mais ce n'est pas le cas.»

>> Continuez de nous raconter vos expériences dans le RER francilien dans les commentaires ci-dessous.