Accusé d'avoir tué un camarade

— 

Un adolescent, âgé de 16 ans au moment des faits, comparaît depuis hier à huis clos devant la cour d'assises des mineurs de Paris, pour le meurtre d'un camarade de lycée dont il aurait ensuite essayé de faire disparaître le corps, sur fond de rivalité amoureuse. Le drame remonte au 22 février 2007. Ses parents étant partis, Eloi avait reçu la visite de Pierre-Antoine, un camarade de longue date qui fréquentait le même lycée parisien. Au moment où Pierre-Antoine s'apprêtait à le quitter, Eloi se serait jeté sur lui, alors qu'il était de dos, et l'aurait étranglé avec ses mains, puis avec la lanière du sac de la victime. Il aurait ensuite déposé le corps, vêtu d'un seul caleçon, dans la baignoire de l'appartement. Pendant la nuit, craignant que son ami ne revienne à la vie, il aurait commencé à lui trancher la gorge à l'aide d'un couteau électrique. Une large entaille a été retrouvée sur le cou. Il aurait également versé sur le cadavre de la soude caustique, sans succès. Selon l'accusation, l'adolescent reprochait à la victime d'être trop proche de sa petite amie. Le verdict est attendu demain. W