Le fort d'Issy vire au high-tech

— 

Après douze ans d'attente, le ministère de la Défense et la ville d'Issy-les-Moulineaux (92) ont signé hier, l'accord de cession du fort d'Issy à la ville, qui va y réaliser son « fort numérique », un quartier mêlant habitat de haute qualité environnementale et innovations technologiques.

Le fort « va utiliser les technologies de l'information pour maîtriser ses consommations énergétiques », a expliqué le maire, André Santini (NC), lors de la cérémonie. Le projet, qui devrait nécessiter cinq ans d'aménagement, porte sur la construction de 18 bâtiments de logements, de commerces et d'équipements publics (crèche, école), sur les 12 ha cédés à la ville pour 60 millions d'euros. Parmi les innovations, un écran de contrôle tactile dans chaque logement avec un suivi des consommations en temps réel, la reconnaissance par puces intelligentes ou une collecte pneumatique des déchets par un réseau d'aspiration souterrain. Pour le maire, « 65 % des besoins énergétiques seront satisfaits grâce aux énergies renouvelables ». W

A. N.