des voix discordantes Autour du « Grand 8 » francilien

— 

Une vraie géopolitique du Grand Paris. Depuis plusieurs mois, les joutes se sont multipliées autour de la double boucle de métro, au coeur du projet. En coulisses, les entreprises publiques, elles, manoeuvrent. Chaque petit bout du « Grand 8 » est revendiqué ou dénigré, selon les intérêts ou les convictions des uns et des autres. Au centre du débat : faut-il penser développement économique à long terme - comme en est convaincu Christian Blanc - ou régler les besoins urgents des usagers actuels ? En tant que président du Syndicat des transports d'Ile-de-France, Jean-Paul Huchon privilégie la deuxième option. Gilles Carrez, quoique député UMP, n'est pas loin de partager cet avis et suggère, dans un rapport sur le financement du projet, que définir des priorités entre les différents tronçons serait bienvenu. Il repousserait la mise en place de la boucle Versailles-Orly après 2025 (voir infographie). W

A. S.