Julien Dray pas prêt à renoncer

— 

Julien Dray ne compte pas être aux abonnés absents lors des régionales de mars 2010. Le vice-président (PS) de l'Ile-de-France, accusé d'avoir profité de fonds de SOS Racisme et du syndicat lycéen FIDL, a affirmé hier qu'il serait candidat et qu'il n'était « pas prêt à renoncer à quoi que ce soit ». Il y a six ans, il avait mené la liste PS en Essonne. Une épine dans le pied de Jean-Paul Huchon, président PS sortant et tête de liste pour 2010 ? Son entourage rappelle que Dray « a été un bon vice-président », que « la présomption d'innocence a un sens » et que « le problème de la composition des listes, ce sera en décembre ». Le calendrier judiciaire de l'affaire Dray n'est, lui, pas connu. W

A. S.