Le suspect a la raison altérée

— 

Une expertise psychiatrique versée à l'instruction sur les meurtres du pont de Neuilly, en 2001 et 2002, a conclu à une « altération du discernement » au moment des faits de David Sagno, mis en examen après s'être accusé de ces crimes. La juge d'instruction chargée du dossier, Nathalie Turquey, a ordonné une contre-expertise sur l'état mental du suspect, dont des traces ADN avaient été découvertes sur les victimes. W