et Boulogne-Billancourt... recréa BB

— 

La rétrospective Bardot proposée par le musée des Années 30 est un hommage à l'icône qui inspira toute une génération.
La rétrospective Bardot proposée par le musée des Années 30 est un hommage à l'icône qui inspira toute une génération. — GINIES / SIPA

« Elle nous a dit que c'était le plus beau cadeau qu'on pouvait lui faire. »

Au lendemain de l'anniversaire de Brigitte Bardot, la ville de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) lance, aujourd'hui, une exposition en hommage à l'icône des sixties. Photos inédites, extraits de films ou interviews de réalisateurs... Dix-sept alcôves scénarisées retracent la vie de la star, depuis son enfance parisienne jusqu'à son engagement pour la cause animale. « L'idée est née lorsqu'un collectionneur m'a montré les affiches qu'il avait amassées, se souvient Pascal Fournier, maire adjoint (UMP) à la culture de Boulogne-Billancourt. J'ai redécouvert le mythe Bardot. » Et ses liens avec la ville : l'actrice a tourné plusieurs fois dans les studios de Boulogne et fut l'égérie de Renault, marque emblématique de la commune. « Et il y a ces initiales que nous partageons, sourit Pascal Fournier. C'est un clin d'oeil léger. » Une légèreté qui a tout à voir avec la manifestation : « Bardot, c'est l'image de la joie de vivre. » W

Tiphaine Réto