battle hip-hop du financement

— 

« Le hip-hop, c'est avant tout de l'énergie. Ce n'est pas là pour être joli », explique Miss Prissy. La créatrice du mouvement Krump qui s'agite notamment dans les clips de Madonna faisait partie hier du jury de la quatrième « Who Is Who Battle » à la Grande Halle de la Villette (19e). Six heures de face à face entre b-boys, newstylistes et house-dancers pour devenir le meilleur de sa catégorie.

Mais si les Français comptent parmi les meilleurs danseurs hip-hop au monde, l'association La Rue est à nous a quand même dû se battre pour organiser le tournoi. Sa directrice artistique, Annique Arnold l'a autofinancé et a fait un prêt personnel de 20 000 euros c'est pour « écarter le hip-hop de sa forte image sociale et montrer avant tout que c'est un art, une passion. W

Makita Samba