La police manie le bâton et la carotte

Makita Samba

— 

Sur le boulevard Sébastopol.
Sur le boulevard Sébastopol. — S. ORTOLA / 20 MINUTES

Changez de conduite, et vous serez récompensés ! Hier s'ouvrait à Paris la Semaine de la mobilité et de la sécurité routière. Cinquante et une « silhouettes noires » représentant les morts de la route recensés dans la capitale en 2008 ont été affichées sur le boulevard Sébastopol pour l'occasion. Selon Georges Sarre, adjoint au maire de Paris (MRC) en charge de la Sécurité, présent hier à l'inauguration, cette campagne de prévention est « simple, directe, percutante et dérangeante ».

Avec 6 % de décès en moins sur les sept premiers mois de 2009, les résultats s'améliorent déjà, se félicite la préfecture de police. Et même si l'élu invitait les agents à « continuer de se mobiliser sur les contrôles », la police a préféré, hier, mettre l'accent sur les bons élèves. Placés dans différents quartiers de Paris, des agents arrêtaient les automobilistes, motards et cyclistes « surpris en bon comportement » pour leur offrir des cartes de la route et des places de karting. Et l'indulgence était de mise : le simple port de la ceinture suffisait à faire partie des heureux élus. Un voyage aux Antilles a même été offert. Des contrôles positifs supervisés place de Varsovie (16e) par l'inspecteur Colombo, ou plutôt Marc Gallier, son sosie français, et qui en ont surpris plus d'un ... en flagrant délit de bonne conduite. W