Baby-sitting dating au Crous, dix minutes pour convaincre

— 

Organisé hier pour la troisième année au Crous de Paris*, le baby-sitting dating, a déjà ses habitués. Parents à la recherche d'une garde et étudiants en quête d'un job étaient au rendez-vous. « L'an dernier, j'avais trouvé une baby-sitter grâce à ces rencontres, et je n'ai pas voulu chercher ailleurs cette année », explique Mathilde, mère de deux filles de 6 et 8 ans. Les parents disposent d'une heure et demie pour rencontrer le maximum de candidats lors d'entretiens express. Dix minutes qui permettent surtout aux deux parties de confronter leurs attentes. Les horaires restent le principal critère de compatibilité entre des étudiants qui n'ont pas toujours leurs emplois du temps et des parents à cheval sur la ponctualité. Raquel, 21 ans, arrivée le jour même de Madrid pour finir ses études de finance, craint surtout « que la barrière de la langue soit un handicap ».

Les parents repartent en moyenne avec cinq numéros de téléphone. « Le contact direct avec l'étudiant est plus facile. Le côté gratuit de la rencontre est aussi un plus », explique Anabelle, mère de deux petites filles de 1 et 3 ans. Les étudiants peuvent à nouveau tenter leur chance aujourd'hui et demain. Et s'ils n'arrivent pas à devenir baby-sitter, le Pôle emploi les mettra en lien avec des chefs d'entreprise lors d'un Job Dating qui aura lieu le 22 octobre. W

Makita Samba

* 33, avenue Georges-Bernanos (5e).