L'hôtel lambert bientôt fixé

— 

Après une nouvelle audience sur l'hôtel Lambert, hier, au tribunal administratif de Paris, la présidente, Brigitte Vidard, a estimé avoir « a priori » tous les éléments pour pouvoir délibérer, « au plus tard le 16 septembre ». Situé à la pointe de l'île Saint-Louis (4e), cet hôtel particulier a été racheté en 2007 par le frère de l'émir du Qatar, qui veut le restaurer et l'aménager. Mais l'association Paris Historique veut empêcher ces travaux, au motif qu'ils « effacent la réalité de l'atmosphère des lieux », plaide Me Huet, l'avocat de l'association. Faux, ressasse la famille qatarie. « Rien ne sortira de l'hôtel et rien ne sera vendu. On veut lui redonner sa dimension initiale, à savoir un immeuble de famille », explique à la barre, Me Ginter. Le ministère de la Culture avait, le 11 juin dernier, autorisé les travaux. Hier, la Ville de Paris a levé ses réserves durant l'audience, concluant à un avis favorable pour le début du chantier qui pourrait durer deux ans et demi. W

William Molinié