Des étudiants au coeur du centre

Makita Samba

— 

Le Crous de Paris a inauguré hier son espace rentrée étudiants.
Le Crous de Paris a inauguré hier son espace rentrée étudiants. — S. POUZET / 20 MINUTES

« Démarrer sa vie étudiante à Paris est un vrai casse-tête, un parcours du combattant. » Hier, Didier Guillot, adjoint (PS) du maire de Paris chargé de la vie étudiante inaugurait l'espace rentrée étudiants du Centre régional des oeuvres universitaires pour sa huitième édition. Un lieu qui centralise tous les principaux acteurs de la vie étudiante pour les élèves de l'enseignement supérieur.

Le Crous distribue chaque année 5 millions de repas et 3,6 millions d'euros d'aide. Pour 2009-2010, il va tenter de faire face aux problèmes majeurs des étudiants parisiens avec des dispositifs innovants. Il accueillera notamment un baby-sitting dating entre parents et étudiants du 15 au 17 septembre, en partenariat avec Pôle emploi. Près du tiers des stands de l'espace rentrée est occupé par des associations d'aide au logement comme Atôme, qui met en relation les nouveaux Parisiens avec des familles d'accueil, ou Le PariSolidaire, qui propose un hébergement chez un senior contre des services. Des associations nécessaires pour compléter l'offre de logement du Crous « insuffisante pour répondre au besoin social des étudiants », comme le rappelait Denis Lambert, son directeur. Le parc immobilier de l'académie de Paris dispose aujourd'hui de 3 609 logements pour plus de 2,2 millions d'étudiants. Pour pallier ces insuffisances, le Crous compte en construire plus de 4 000 dans les trois prochaines années. Pour Didier Guillot, l'objectif est d'atteindre 10 000 logements d'ici à 2014. W

Jusqu'au 11 septembre de 10 h à 18 h,

33, avenue Georges-Bernanos (5e).

www.crous-paris.fr.