Les Pirates à l'assaut de Versailles

— 

Comme son nom ne l'indique pas, le Parti pirate choisit la voie des urnes pour « gagner en visibilité ». Il présentera pour la première fois un candidat en France lors de l'élection législative partielle qui aura lieu dans la 10e circonscription des Yvelines, les 20 et 28 septembre prochains. Maxime Rouquet, étudiant ingénieur en informatique de 23 ans, va représenter le parti qui milite pour la légalisation du partage de fichiers sur Internet. « La liberté ne signifie pas la gratuité totale », a-t-il souligné, en ajoutant que « le modèle de distribution des biens culturels est obsolète et doit s'adapter ». Le candidat aura aussi pour tâche de « faire tomber les idées reçues. Le terme "pirate" est percutant, mais nous ne sommes ni anarchistes, ni gauchistes, ni terroristes, ni fanatiques », a insisté Laurent Le Besnerais, son suppléant. Cette élection fait suite à la démission de l'ancienne ministre du Logement, Christine Boutin, intervenue peu après son éviction du gouvernement, le 23 juin dernier. W