Jusqu'à 3 ans de prison requis

— 

Entre douze mois de prison avec sursis et trois ans de prison ferme. Ce sont les peines qui ont été requises, vendredi, à l'encontre des dix prévenus qui comparaissaient devant le tribunal correctionnel de Pontoise (Val-d'Oise), pour avoir caillassé des policiers à Villiers-le-Bel, en novembre 2007. Dans ce premier procès consacré aux émeutes déclenchées après la collision mortelle entre deux adolescents et une voiture de police, les jeunes gens répondaient de jets de projectiles sur des policiers, en réunion, avec guet-apens. Ils encourent jusqu'à sept ans de prison. « Il y a la volonté de tuer de la part de personnes qui ont prémédité leur action », a déclaré le procureur, tout en insistant sur les embuscades tendues à la police. A l'inverse, les avocats de la défense ont insisté sur le manque de preuves dans le dossier. « L'examen de ce dossier est quasiment impossible », a souligné l'un d'entre eux, pointant par ailleurs le décalage entre les deux cents émeutiers et les dix prévenus présents dans la salle. Le jugement a été mis en délibéré au 17 juillet. W