Paris : Une baleine échouée sur les quais de Seine ? C’est faux

FAKE OFF Il s’agit en réalité d’une œuvre d’art exposé là en 2017 par des artistes belges

Maïwenn Furic
— 
La baleine échouée sur les quais parisiens était faite de polyester et de bois
La baleine échouée sur les quais parisiens était faite de polyester et de bois — Capture d'écran
  • Sur TikTok, une vidéo circule selon laquelle une baleine se serait échouée sur les quais de Seine en plein cœur de Paris.
  • Il s’agissait en réalité d’une œuvre d’art exposée là en 2017 par des artistes belges, pour sensibiliser aux modifications de l’environnement.
  • A ne pas confondre avec le béluga actuellement présent dans la Seine, et qui devrait être déplacé prochainement.

Une baleine échouée sur les quais de Seine en plein Paris ? En voilà une nouvelle bien étonnante. Sur Tiktok, une vidéo partagée des milliers de fois montre en effet l’imposant animal, étendu sur les quais. Des personnes qui semblent être des scientifiques en combinaisons de protection blanche inspectent le cétacé. « Ça arrivera de plus en plus », est-il écrit dans la légende de la vidéo.

« Ça arrive assez souvent, mais pas à Paris quand même. Il est remonté dans l’estuaire pour se sauver des sonars, et après on a regardé et il avait une infection sur l’œil donc il ne voyait plus rien. Il est remonté et il s’était coincé là-bas derrière le pont. Ce sont les pompiers qui ont eu un appel », peut-on entendre dire un homme interrogé dans la vidéo. Dans les commentaires, certains internautes affirment : « C’est bel et bien vrai, c’était en 2017. » Est-ce qu’une baleine s’est vraiment échouée sur les quais en plein Paris ? 20 Minutes fait le point.

FAKE OFF

En réalité cette baleine présente sur les quais de Seine était en bois et polyester. Il s’agissait d’une œuvre d’art exposée sur le quai. « En juillet 2017, la baleine s’est échouée à Notre-Dame de Paris. La ville tremblait. En collaboration avec le fantastique festival Paris L’été », est-il écrit sur la page du Captain Boomer Collective, à l’origine de cette œuvre. Durant trois jours, les passants ont pu observer l’animal d’un peu plus de quinze mètres.

Elle était effectivement très réaliste, jusque dans le moindre détail. Une personne du collectif, se faisant passer pour un scientifique a même découpé la peau au scalpel afin de « faire sortir le gaz, sinon elle peut exploser ». L’homme présent sur la vidéo partagée sur les réseaux sociaux est en fait l’un des membres du collectif, Tim Van Noten, qui explique le scénario imaginé. Le cétacé avait déjà foulé notamment les quais londoniens en 2013, puis ceux de Rennes en 2016.

« La baleine échouée est une gigantesque métaphore de la perturbation de notre système écologique. Les gens sentent que leur lien avec la nature est perturbé. Le jeu entre fiction et réalité renforce ce sentiment de dérangement, explique le collectif sur son site. Il y a une dimension éducative importante à l’échouage. En collaboration avec de vrais scientifiques, nous fournissons de nombreuses informations sur les cachalots et pourquoi ils s’échouent. »

Une vidéo à ne pas confondre avec les différents animaux qui ont remonté la Seine cette année. Car si aucune baleine ne s’est échouée sur les quais de Paris, il est vrai de dire que des cétacés ont remonté le fleuve. Au début du mois d’août un béluga de 800 kg a été repéré à plus de 130 km de la mer. Le cétacé, habitué des eaux froides se trouvait dans l’écluse de Saint-Pierre-La-Garenne, dans l’Eure. Il est apparu très affaibli, et ne se nourrissait plus.

Un sauvetage a été entamé mercredi matin, avec pour objectif de relâcher le béluga dans la mer, après lui avoir administré les soins nécessaires. Les équipes ont malheureusement constaté une activité respiratoire défaillante et une importante faiblesse. La décision a donc été prise de l’euthanasier. Au mois de mai une orque avait été observée non loin de Rouen, mais avait fini par décéder.