Val-de-Marne : Un jeune homme meurt d’une probable intoxication au gaz hilarant

ENQUÊTE Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes du décès samedi d’un jeune homme à Vitry-sur-Seine. Selon la police, il aurait inhalé du protoxyde d’azote peu avant sa mort

Lucas Marcellin
Des capsules de protoxyde d'azote sur le sol.
Des capsules de protoxyde d'azote sur le sol. — Sarah Alcalay/SIPA

Aux alentours de 7 heures samedi matin, les pompiers sont intervenus pour réanimer, sans succès, un jeune homme d’une vingtaine d’années. En arrêt cardio-respiratoire, cet habitant de Vitry-sur Seine aurait, selon des sources judiciaire et policière et confirmant une information du Parisien, inhalé du protoxyde d'azote, l’autre nom du gaz hilarant.

Dans la voiture du défunt, des cartouches de ce gaz hilarant ont été retrouvées. Un témoin a aussi confirmé aux forces de l’ordre que le jeune homme en avait consommé peu avant sa mort. Pour autant, l’autopsie et les examens toxicologiques sont toujours en cours a précisé le parquet de Créteil.

Pour rappel, le protoxyde d’azote, est devenu ces dernières années, une drogue très répandue chez les jeunes. Dangereuse, elle peut provoquer de lourdes séquelles neurologiques et cardiaques. Son utilisation peut même causer des troubles psychiatriques.