Covid-19 en Ile-de-France : Décrue inattendue du nombre de cas positifs

EPIDEMIE Le nombre de cas de Covid-19 a chuté de près de 40 % en une semaine dans la région Ile-de-France

G. N.
Même si les chiffres s'améliorent, il faut garder les bons réflexes face au Covid-19.
Même si les chiffres s'améliorent, il faut garder les bons réflexes face au Covid-19. — ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

Et si le mois d’août était épargné par le Covid-19 ? Après un mois et demi de hausse, le nombre de cas positifs en Ile-de-France a brusquement chuté en semaine 28 (S28, du 11 au 18 juillet), selon les derniers chiffres publiés par Santé publique France (SPF). Alors qu’il y avait 165.229 cas la semaine précédente, il n’y en a plus que 101.504 en S28, soit une baisse d’environ 38,6 %.

Mais surtout, tous les autres indicateurs sont à la baisse. Ainsi, « le taux de positivité régional affichait une baisse en S28 et diminuait pour la 1re fois après 7 semaines consécutives de hausse », indique SPF. De même, le taux d’incidence brut régional (pour 100.000 habitants) est passé de 1.333 en S27 à 819 en S28. Il n’y a malheureusement que le nombre de décès hospitaliers qui n’a pas décru, passant de 74 en S27 à 104 en S28, ce décalage s’expliquant par le fait que l’éventuel décès survient plusieurs jours ou semaines après l’infection.

Néanmoins, malgré ces bonnes nouvelles, SPF ne s’emballe pas et reste au contraire mesurée : « Ces indicateurs restant à des niveaux élevés, une grande vigilance doit être maintenue les semaines à venir dans le contexte des congés d’été propices aux activités collectives, d’une couverture vaccinale encore incomplète […] et de l’attrition de l’immunité individuelle et collective. » Alors, réjouissons-nous, mais avec modération.