Canicule : La mairie de Paris oblige les commerces climatisés à garder leurs portes fermées

COUP DE FROID Cette interdiction découle d’un arrêté pris ce vendredi par Anne Hidalgo

G. N.
— 
A partir de lundi, les magasins climatisés devront garder leurs portes fermées.
A partir de lundi, les magasins climatisés devront garder leurs portes fermées. — ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

Il ne sera plus possible de climatiser les trottoirs de Paris. Par un arrêté municipal pris ce vendredi, Anne Hidalgo impose « aux commerces climatisés de garder leurs portes fermées, afin de mettre un terme à cette pratique aberrante dans le contexte actuel d’urgence climatique et de crise de l’énergie ». Car effectivement, il est connu que climatiser un lieu fermé demande moins d’énergie qu’un lieu ouvert. Qui n’a jamais entendu en voiture : « Ferme ta fenêtre, je mets la clim' » ?

Evidemment, pour un commerce, garder portes closes n’est pas l’idéal pour attirer le chaland. D’autant qu’en cas de fortes chaleurs, un passant pouvait être hameçonné par la fraîcheur venue du magasin et ainsi se transformer en potentiel consommateur. Quoi qu’il en soit, les commerces devront choisir entre la clim ou les portes ouvertes à partir de lundi prochain, soit dans trois jours.

Dans son communiqué, la mairie de Paris rappelle qu’une mesure similaire a déjà été prise à Lyon et Bourg-en-Bresse et ne résiste pas à l’envie d’adresser une petite pique à l’exécutif en place : « Pour rappel, cette mesure avait été proposée par la Convention Citoyenne pour le Climat et aurait pu être mise en place bien plus tôt par un décret du Gouvernement ». Ça ne rafraîchit pas, mais ça soulage.