Paris : Gérald Darmanin annonce « 1.000 nouveaux postes de policiers » d’ici 2027

SECURITE Dans une interview accordée au « Parisien », le ministre de l’Intérieur annonce la création de « 1.000 nouveaux postes de policiers dans les cinq ans » dont 500 d’ici deux ans

M.D
Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, le 12 juillet 2022.
Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, le 12 juillet 2022. — Jacques Witt/SIPA

Le slogan « Police partout » va-t-il résonner dans Paris ? Gérald Darmanin a annoncé mercredi vouloir « intensifier la lutte contre la délinquance » en créant « 1.000 nouveaux postes de policiers dans les cinq ans » dans la capitale. En parallèle, « 500 nouvelles caméras » seront mises en place.

Dans un entretien au Parisien après l’annonce de la nomination de Laurent Nuñez au poste de préfet de police de Paris, le ministre de l’Intérieur a précisé que sur ces 1.000 créations de postes de policiers, « 500 » le seront « dans les deux prochaines années ».

Lutter définitivement contre le crack à Paris

Concernant la situation des consommateurs de crack, objet de tensions entre la mairie de Paris et le prédécesseur de Laurent Nuñez, Didier Lallement, Gérald Darmanin annonce avoir demandé au nouveau préfet de lui « proposer pour la rentrée des solutions pour lutter définitivement contre ce fléau ».

« J’ai demandé à l’Ofast [l’Office anti-stupéfiants] de se saisir énergiquement de cette problématique […] cela demande sans doute une solidarité plus grande entre les collectivités locales et l’Etat. Il faut qu’on arrête de se rejeter la balle », a-t-il insisté.

Sur le maintien de l’ordre, le ministre a annoncé la création à Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne) d’un « centre de formation et d’entraînement » pour la préfecture de police (PP).