JoeyStarr condamné à six mois ferme

— 

C'est sa quatorzième condamnation. Le rappeur JoeyStarr a été placé

sous mandat de dépôt vendredi soir et condamné à deux ans d'emprisonnement, dont six mois ferme, pour des violences volontaires lors d'une bagarre à Paris. Début juin, le chanteur s'en serait pris à un groupe de quatre à cinq personnes qui l'auraient, selon lui, insulté. Il serait alors monté à son domicile, dans le quartier de la Bastille (11e), pour récupérer un hachoir de cuisine, avec lequel il aurait ensuite frappé le véhicule du petit groupe. Le chanteur, de son vrai nom Didier Morville, reconnaît avoir été sous l'emprise de stupéfiants, ce qui expliquerait sa « réaction disproportionnée », selon son avocat. Lequel a précisé ne pas encore savoir s'il ferait appel. Le groupe NTM, dont JoeyStarr est l'un des deux chanteurs et qui s'est reformé l'année dernière, devait donner prochainement plusieurs concerts, notamment à la fin juin, lors du festival Solidays. W